Union pour la Méditerranée : interview vidéo de Sylvie Goulard

A l’occasion de la sortie de son livre « Il faut cultiver notre jardin européen »

, par La Rédaction du Taurillon

Union pour la Méditerranée : interview vidéo de Sylvie Goulard

Sylvie Goulard vient de sortir à propos de l’Union pour la Méditerranée un livre intitulé Il faut cultiver notre jardin européen. A cette occasion, elle a reçu le Taurillon pour nous parler de ce projet, des relations franco-allemandes et nous inviter aux États Généraux sur l’Europe qui auront lieu à Lyon le 21 juin 2008.

C’est dans son bureau au siège du Mouvement Européen que Sylvie Goulard nous reçoit avec derrière elle une affiche des prochaines États Généraux de l’Europe. Son livre porte sur l’Union pour la Méditerranée promue par Nicolas Sarkozy et démontre que la France à intérêt à jouer le jeu de l’Europe à 27 sur ce dossier.

Pour l’instant, l’Union pour la Méditerranée est un cas d’école de ce qu’il ne faut pas faire… comme type de projet pour traiter une question fondamentale comme nos rapports avec les autres pays et nos partenaires de la méditerranée en particulier.

L’Union pour la Méditerranée : bonne ou mauvaise chose pour l’Europe ?

Extraits : Ce qui m’a le plus gêné dans le projet d’Union pour la Méditerranée de Nicolas Sarkozy, c’est son ambigüité permanente. On ne sait pas très bien s’il s’agit de projets concrets comme début et comme objectif ou si c’est le premier pas vers une union de type européenne.

La France peine à convaincre ses partenaires...

Extraits : Ce qui est un peu triste dans cette histoire, c’est que de nombreux chefs d’Etats et de Gouvernements partagent l’analyse qui a été faite de l’importance stratégique, humaine, économique de la Méditerranée. Mais il y a un désaccord sur la méthode car les Français ont donné l’impression de vouloir faire cavalier seul dans un domaine où il y a déjà une politique européenne à 27.

Guaino le nationaliste contre Jouyet le pro-européen ?

Extraits : Le seul qui soit ministre, c’est Jean-Pierre Jouyet. Il y a dans l’entourage du Président de la République, il y a des courants qui pro-européens et d’autres qui le sont moins. Si c’était habile à un moment, il y a un moment où on perd en clarté. Quand le Président a dit « on en trop fait pour l’Est », non il faut vendre des choses pour la Méditerranée sans les lier à ce que nous avons fait à l’Est. La France n’a rien à ré-équilibrer.

La France sans l’Union européenne ne pèse plus grand chose...

Extraits : Il ne faut pas le dire en négatif. La principale décision de la France depuis la Seconde Guerre Mondiale, c’est de renverser l’approche des relations avec l’Allemagne et de permettre l’épanouissement (avec des difficultés et des réussites) de l’Union européenne. Grâce à la naissance de l’Union européenne, il est normal que le cadre de notre action se trouve dedans. Il ne faut pas le le vivre comme une perte de souveraineté. C’est un partage volontaire dont nous voyons maintenant les effets positifs.

L’UPM se fait-elle « par ordre du Mufti » ?

Extraits : C’est une expression allemande qui indiquent les décisions prises en haut sans qu’on sache très bien comment elles ont été prises. Les temps ne sont plus aux décisions qui tombent sur la tête des citoyens. Par exemple, les citoyens des pays du Sud attendent autre chose de la France qu’un soutien aux Gouvernements en place. Les liens vont se créer naturellement entre les citoyens, la Société civile, les collectivités locales ou les Universités. Pas parce que quelqun l’aura décidé dans le huis-clos d’un palais présidentiel à Paris.

États Généraux de l’Europe le 21 juin à Lyon

Un évènement de la société civile, festif et populaire

Les États Généraux de l’Europe (EGE) sont conçus avant tout comme un lieu de débats ouverts et accessibles au grand public sur les enjeux européens. Ils sont organisés par la société civile, en toute indépendance, dans une approche pluraliste, en coopération avec les autorités publiques nationales et locales. Organisés sur une journée, les EGE se décomposent essentiellement en trois types d’activités :

• 2 plénières :

- Plénière d’ouverture : de grandes figures européennes lanceront cette grande journée de débats en évoquant la citoyenneté européenne sous ses différentes déclinaisons : économique et sociale, politique et culturelle. Avec notamment : Giorgio Napolitano, Président de la République d’Italie ; Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes ; Jacques Delors, ancien Président de la Commission européenne ; François Chérèque, Secrétaire Général de la CFDT, Elie Barnavi, Historien.
- Plénière de clôture : des députés européens de tous pays et des responsables français, seront interpellés par les trois représentants des associations organisatrices (Europanova, le Mouvement Européen - France et Notre Europe) pour réagir aux questions posées pendant la journée dans le cadre des ateliers-débats. A un an des élections européennes, les députés européens mettront en lumière la pluralité des sensibilités et des positions présentes au Parlement européen. Avec notamment : Daniel Cohn-Bendit, Martine Roure, Alain Lamassoure, Pat Cox, etc.

• 18 ateliers-débats autour des trois thèmes suivants :

- les outils de la démocratie en Europe (le droit de vote, la représentativité des citoyens, l’échange des idées par internet…)
- les échanges humains en Europe (la mobilité des jeunes, le sport, la santé, la culture, …)
- les responsabilités de l’Europe (la mondialisation, le développement durable, la responsabilité sociale des entreprises, les migrations…).

Ces tables rondes ont été conçues pour donne l’occasion à tous de s’exprimer et dialoguer avec des responsables européens, locaux, des syndicalistes, des chefs d’entreprises, des journalistes, des écrivains de tous horizons, sur l’Europe ! Seront notamment parmi nous : Michel Barnier, Jacques Barrot, Tommaso Padoa-Schioppa, Elisabeth Guigou, Bronislaw Geremek, Gérard Onesta, Bernard Soulage, Mercedes Bresso, Jean Besson, Didier Jouve, Thierry Philip, Jean-Michel Aulas, etc.

• Des activités ludiques seront proposées tout au long de la journée :

- Des activités pour les plus jeunes permettront aux parents de faire découvrir l’Europe à leurs enfants. Un spectacle pour enfant et des jeux « européens » seront prévus pour eux !
- Le café littéraire sera l’occasion de rencontrer les auteurs de livres consacrés à l’Europe avec la présence de Jean-Noël Jeanneney, ancien président de la Bibliothèque Nationale de France, de Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre Belge, de Daniel Henri auteur du manuel d’histoire franco-allemand, etc.
- Le village européen rassemblera tous les partenaires de l’évènement.
- La simulation des travaux du Parlement européen. Pour fêter les 50 ans du Parlement européen, la « simulation » rassemblera près de 500 jeunes citoyens de 15 à 22 ans, de la région mais également d’Italie. Ils débattront et voteront une résolution sur « la participation des citoyens européens au développement durable ». La résolution, sera remise à Didier Jouve, Vice Président de la Région Rhône-Alpes, comme une des contributions à l’élaboration d’une vision partagée de Rhône - Alpes au 21ème siècle. Elle sera également remise symboliquement aux Députés européens.

Les associations impliquées dans l’organisation :

Action fédéraliste - Socialisme et Liberté, AFCCRE, Association Européenne Des Enseignants, Agence de l’Education par le Sport, Association réalités et relations internationales, Banlieues d’Europe, Bouge ta ville, bouge l’Europe !, Bruegel, cafebabel.com, FONDA/CAFECS, CCMSA, Cercle des Européens, Centre des Jeunes Dirigeants, CFDT, CGI, Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon, CIDEM, CIMADE, Commission européenne, Commission pour l’étude des Communautés Européennes, Communauté urbaine Grand Lyon, Confrontations Europe, Conseil Général du Rhône, Conseil Général des Jeunes du Rhône, Conseil régional Rhône-Alpes, Conseil syndical interrégional Alpes Arc alémanique, Débarquement jeunes, Decitre, EAPN France, EUCIS-LLL, EUNIC, Euractiv.fr, European Coalition for Corporate Justice, Europe Direct Rhône-Alpes, Europe et mondialisation, Europe et Société, Euros du Village, Fédération des centres sociaux, Fondapol, Fondation Armée du Salut, Fondation Robert Schuman, Forum civique européen, French American Foundation, GENEPI, GISTI, GL Events, Goethe Institut – Lyon, Groupe des Belles feuilles, Imagine ton futur, Institut ASPEN France, Institut de la Protection Sociale Européenne, Jeunes Européens – France, Jeunes Décideurs Europe Young leaders, Jeunesse Ouvrière Chrétienne, L’Europe à la Une, Ligue de l’enseignement, Ligue Européenne de Coopération économique, Maison de l’Europe, Movimento Federalista Europeo – Italie, Ministère des Affaires étrangères / Secrétariat d’Etat aux Affaires européennes, Mouvement rural de jeunesse chrétienne, Musée de l’Europe, Musée des confluences, Mutualité Sociale Agricole, Nouvelle Europe, Parlement européen, Parlement européen des jeunes, Plateforme sociale européenne, Pole européen de Lyon et Rhône-Alpes-Réalités européennes du présent, Sauvons l’Europe, Secours catholique, Sport et Citoyenneté, Taurillon, Terra Nova, Touteleurope.fr, UEF - Rhône-Alpes, Union pour une Europe Fédérale, UNIOPSS, URIOPSS Rhône-Alpes, UNSA, Ville de Lyon / Communauté urbaine.

Illustration : photographie prise au cours de l’entretien avec le Taurillon.

Interview et montage vidéo réalisés par Fabien Cazenave.

Découvrez Il faut cultiver notre jardin européen aux éditions du Seuil, 107 pages, 13 €.

Sylvie Goulard a déjà publié :
- Le Grand Turc et la République de Venise
- Le Coq et la Perle, 50 ans d’Europe
- L’Europe pour les Nuls

A lire :
- Union méditerranéenne : des incertitudes pour l’Union européenne.
- L’échec du projet d’Union méditerranéenne ?.
- Union méditerranéenne, qu’en est-il exactement du projet de Nicolas Sarkozy.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom