Weber, Timmermans, Keller & Eickhout, Zahradil : le point sur les Spitzenkandidaten

, par Flavia-Gabriela Sandu, Traduit par Lorène Weber

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Weber, Timmermans, Keller & Eickhout, Zahradil : le point sur les Spitzenkandidaten
Ska Keller et Bas Eickout sont le duo de Spitzenkandidaten récemment annoncé des Verts européens pour les élections européennes de 2019. © European Union 2017 - European Parliament

Alors que les élections européennes se rapprochent, à six mois seulement de la date du scrutin (le 26 mai 2019), la majorité des partis politiques européens ont désigné leurs candidats tête de liste (ou Spitzenkandidaten) à la Présidence de la Commission européenne. Notre auteure Flavia Sandu fait le point sur les Spitzenkandidaten déjà désignés. [1]

Manfred Weber pour le Parti populaire européen

Manfred Weber est issu du parti bavarois de centre-droit (le CSU), ce qui le place sur l’aile conservatrice du Parti populaire européen (PPE). Si son expérience d’homme politique européen est assez vaste, avec trois mandats à son actif au Parlement européen, il n’a jamais occupé de poste majeur au sein d’un gouvernement, que ce soit en Bavière ou à Berlin. Manfred Weber est d’ailleurs peu connu en dehors de Bruxelles

L’agenda politique de Manfred Weber se concentre sur un contrôle renforcé des frontières extérieures de l’UE pour stopper l’immigration illégale, et sur la nécessité de reconnecter l’Europe avec ses citoyens. Sa position de non-confrontation avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban peut être considérée à la fois comme un avantage ou un inconvénient, selon les points de vue, mais son profil conciliant ainsi que son absence d’affiliation avec des sujets controversés tels que l’austérité peut lui attirer des voix. Eviter les grands débats ne l’a cependant pas empêché d’émettre des remarques assez controversées sur Twitter sur des sujets tels que la « culture dominante ».

Les projections d’Europe Elects estiment que le PPE obtiendra 172 sièges sur 705 au Parlement européen suite aux élections.

Frans Timmermans pour les Socialistes et Démocrates (S&D)

Frans Timmermans est issu du Parti travailliste néerlandais et est actuellement le premier Vice-président de la Commission européenne. Il a été ministre des Affaires étrangères de 2012 à 2014, et Secrétaire d’Etat en charge des Affaires européennes de 2007 à 2010. Frans Timmermans est un grand défendeur des aides sociales et de l’état de droit. Son art oratoire et son multilinguisme (il parle couramment sept langues) ont également été soulignés.

En tant que Commissaire en charge de l’amélioration de la réglementation, des relations interinstitutionnelles, de l’état de droit et de la Charte des Droits Fondamentaux, Frans Timmermans s’est souvent exprimé contre les évènements se produisant actuellement dans des pays comme la Hongrie, où l’état de droit et la démocratie sont menacés. Si sa position en faveur des quatre libertés de circulation de l’UE (des personnes, des biens, des capitaux et des services) est vue de façon positive parmi les pro-européens, cela l’a placé en porte à faix avec les gouvernements du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie) et de la Roumanie.

Selon Europe Elects, le S&D remporterait 136 sièges au Parlement européen.

Pour plus de détails sur les profils de Manfred Weber et Frans Timmermans, (re)lisez notre article « Spitzenkandidaten : une comparaison entre Manfred Weber et Frans Timmermans »

Ska Keller et Bas Eickhout pour le Parti vert européen

A l’occasion de leur Congrès du 23 au 25 novembre, les Verts européens ont élu leur duo de Spitzenkandidaten : Ska Keller et Bas Eickhout.

En Allemagne, Ska Keller est membre du parti Alliance 90 / Les Verts depuis 2002. Si cela a marqué le début de sa carrière politique officielle, Keller est engagée en politique depuis son adolescence, alors qu’elle organisait des protestations contre les néo-Nazis dans sa ville.

Ska Keller est eurodéputée depuis 2009, et a occupé plusieurs postes à responsabilité dans son parti national depuis 2002. Cependant, cette expérience pourrait ne pas être considérée suffisante pour le poste de Présidente de la Commission européenne.

L’agenda politique de Ska Keller est pro-européen et pro-changement, et se concentre sur la lutte contre le populisme, la promotion de mesures écologiques, des standards sociaux minimums dans tous les pays de l’UE, et une défense des valeurs fondamentales de l’Union.

Bas Eickhout, le second Spitzenkandidat des Verts, est issu du parti néerlandais de la Gauche verte (Groenlinks). Contrairement aux autres candidats, Bas Eickhout est davantage un technocrate qu’un politicien. Eurodéputé depuis 2009, il a co-écrit le programme électoral du Groenlinks pour les élections européennes de 2004, 2009 et 2014, et pour les élections néerlandaises de 2010 et 2012. Son expérience repose surtout sur la politique environnementale et la recherche.

Les priorités de l’agenda politique de Bas Eickhout sont l’économie verte et la réforme de l’agenda social européen. Il a également déclaré qu’il ne voulait pas tomber dans le piège de se limiter à être soir pro-UE soit anti-UE, comme s’il n’y avait pas d’autre alternative que de défendre uniquement l’UE actuelle.

Europe Elects projette 45 sièges pour les Verts suite aux élections européennes.

Jan Zahradil pour les Conservateurs et Réformistes Européens (CRE)

Jan Zahradil, tchèque, est eurodéputé depuis 2004, et est actuellement le Président du parti de l’Alliance des Conservateurs et Réformistes Européens, fondé en 2009. Il a été député tchèque de 1998 et 2004, issu du Parti Civique Démocrate (ODS).

Jan Zahradil est un fort défenseur du Groupe de Visegrad et d’une Union à plusieurs vitesses, avec la liberté pour les Etats membres de suivre leur propre agenda s’agissant de politique étrangère.

Ses priorités tournent autour d’une révision de l’organe législatif de l’UE, d’une affirmation de l’UE dans le commerce mondial, and dans l’ajustement des dépenses de l’UE sur la protection des frontières extérieures. Il a ainsi déclaré qu’il était temps que quelqu’un ayant une expérience et un vécu différents offre une perspective différente et conservatrice, émanant de l’un des Etats membres les plus récents.

Europe Elects estime que le CRE obtiendra 54 sièges au Parlement européen.

Pour plus de détails sur le profil de Jan Zahradil, (re)lisez notre article « Concurrence de la droite aux élections européennes : le CRE et l’ENL désignent leurs Spitzenkandidaten »

L’ALDE, qui est actuellement le quatrième parti au Parlement européen, n’a désigné aucun Spitzenkandidat et s’est exprimée en défaveur du système. La Gauche Unitaire Européenne / Gauche Verte Nordique (GUE / NGL) et l’Europe de la Liberté et de la Démocratie Directe (ELDD) sont les deux autres groupes actuellement représentés au Parlement européen n’ayant pas (encore) officiellement annoncé de candidats. L’Europe des Nations et des Libertés est elle représentée par Matteo Salvini.

Chaque candidat apporte ainsi quelque chose de différent sur la table. Les Spitzenkandidaten aspirent à donner aux citoyens un vrai choix aux élections européennes. Dans le climat politique actuel, la question ne sera ainsi peut-être pas seulement « Pour qui votez-vous ? » mais plutôt « Pour quelle Europe votez-vous ? ».

Retrouvez ici l’ensemble des projetions d’Europe Elects sur la composition du Parlement européen suite aux élections européennes de mai 2019.

Mots-clés

Notes

[1Ndlt : Aux élections européennes, les électeurs d’un pays (ex : la France) votent dans leur pays pour un parti national (ex : EELV), mais qui appartient à un parti européen (ex : le Parti vert européen). Les élus français EELV siègeront par la suite dans un groupe politique au Parlement européen avec les autres membres du Parti vert européen élus dans les autres Etats membres. Actuellement, les eurodéputés issus du Parti vert européen siègent au sein du groupe politique « Verts / Alliance Libre Européenne » au Parlement européen.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom