Accueil > Associations > Les prises de position des Jeunes Européens-France > Europe fédérale à l’ordre du jour de 50 ans d’amitié ?!

Europe fédérale à l’ordre du jour de 50 ans d’amitié ?!

, par JEF Deutschland, Les Jeunes Européens France

Logo des Jeunes Européens Fédéralistes

Auteurs

Nous célébrons ce mardi 22 janvier, le cinquantième anniversaire du traité de l’Elysée. Ce traité, signé par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer a ouvert la voie à une nouvelle relation entre l’Allemagne et la France. Si l’objectif était avant tout la normalisation de la relation entre les deux pays qui se sont combattus à trois reprises entre 1870 et 1950, ce texte a créé entre nos deux pays un lien sans commune mesure en passant par les politiques de jeunesse, les relations extérieures, la coopération économique ou la défense. C’est la force de ces liens qui a permis de concevoir l’Europe d’aujourd’hui, une Europe unie et dynamique.

Nous, Jeunes Européens Fédéralistes de France et d’Allemagne, nous associons aujourd’hui pour célébrer ce grand succès. La relation particulière que nous entretenons, une relation d’amitié sincère, doit être travaillée tous les jours. L’Allemagne reste indéniablement notre partenaire le plus proche, cependant le contexte politique est devenu européen.

La raison d’être des coopérations n’est plus la réconciliation mais la prospérité et le poids de notre continent dans un monde globalisé. Nos affinités tant économiques que politiques et sociales font bien des envieux de par le monde et nous renforcent. De même, la France et l’Allemagne ont eu un rôle initiateur puis moteur dans la construction européenne. Toutes les grandes réalisations de l’Union ont à leur origine une volonté franco-allemande d’avancer, d’aller vers une intégration plus forte, ensemble.

Il est maintenant temps de repenser ce rôle moteur dans une Europe devenue plurale et aux enjeux de plus en plus diversifiés. Le couple doit maintenant prendre en compte les partenaires et leurs revendications légitimes. Il doit s’ouvrir davantage pour éviter un sentiment de frustration chez nos autres partenaires.

Le franco-allemand ne doit pas perdre son dynamisme pour autant. Aujourd’hui, il est nécessaire que le couple montre la voie à suivre. Le modèle européen est en crise, c’est à l’Allemagne et à la France de pousser à l’adoption d’un nouveau modèle. Un modèle plus démocratique et plus efficace, un modèle fédéral. Cette prise de position, salutaire pour le futur de l’Europe, parachèverait l’oeuvre d’un demi-siècle.

Depuis 2012, nous, Jeunes Européens Fédéralistes en France et en Allemagne préparons ce Jubilé afin de discuter de ces sujets essentiels. La JEF France et la JEF Allemagne se sont ainsi associées pour un Jugendforum (forum jeune) en ligne puis à Ludwigsburg en septembre 2012 pour le discours à la Jeunesse allemande du Général De Gaulle ; pour le séminaire annuel des Entretiens de Freiburg/Strasbourg en novembre 2012 ; ils s’associeront encore lors du séminaire francogermano- italien de Strasbourg et Stuttgart en avril 2013 ou pour le Congrès fédéral des JEF en novembre 2013 à Paris. Chacune de ces rencontres sont l’occasion de s’interroger sur l’avenir de la relation franco-allemande dans une Europe à 28 et de célébrer sa grande réussite. Espérons qu’il puisse pousser l’Europe toujours plus avant vers l’unique voie viable pour notre continent : le fédéralisme européen.

Partagez cet article

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom