Accueil > Fédéralisme > Pour Mercedes Bresso, l’Union européenne doit disposer d’un Sénat réunissant (...)

Pour Mercedes Bresso, l’Union européenne doit disposer d’un Sénat réunissant les Etats et les plus grandes régions

, par Jonathan Leveugle

Bien que le fonctionnement de l’Union européenne soit basé sur les Etats, il est important de souligner le rôle des autres acteurs et notamment celui des régions. Le Taurillon a pu interviewer Mercedes Bresso, vice-présidente du Comité des Régions.

Mercedes Bresso, Vice-présidente du Comité des régions – Services audiovisuels de la Commission européenne

Auteurs

Mots-clés

Le Taurillon : Quel est le rôle du Comité des Régions dans les institutions européennes actuelles ?

Mercedes Bresso : Le Comité des Régions est une institution consultative créée par le traité de Maastricht et renforcée par le traité de Lisbonne qui représente non seulement des régions mais toutes les collectivités territoriales comme les villes. Il délivre des avis consultatifs sur la législation et les politiques européennes qui touchent les régions. Dans les faits cela correspond à une bonne partie des décisions communautaires. La politique régionale est très développée en Europe et la plupart des politiques sont régionalisées dans les différents états membre.

Les avis du Comité des Régions sont donc très écoutés car ils viennent des acteurs appliquant les législations européennes. Nous travaillons un peu comme le Parlement en émettant des avis et en nous réunissant au sein de Commissions.

Le Taurillon : Quel rôle doivent jouer les régions dans la construction européenne ?

Mercedes Bresso : Les politiques de convergence des économies doivent être régionalisées. En effet, les disparités peuvent parfois être plus fortes au sein des Etats qu’entre eux. Les régions doivent donc être le moyen d’arriver à réduire ces différences.

Le deuxième objectif doit être celui de la réduction des frontières intra-européennes en favorisant la coopération frontalière et en mettant en œuvre des projets transfrontaliers.

Le Taurillon : Aujourd’hui les Eurorégions jouent un rôle assez faible. Que faudrait il faire pour les renforcer ?

Mercedes Bresso : Les Eurorégions ont pour but de développer les coopérations entre les différentes collectivités locales par delà les frontières et notamment dans le domaine des services. C’est un instrument qui existe depuis 7-8 ans mais qui en réalité a à peine commencé à fonctionner.

Il y en a maintenant plusieurs dizaines qui sont toutes très différentes. L’Eurorégion Nord qui réunit le Hainaut, la Flandres, Bruxelles-capitale, le Nord-Pas-de-Calais et le Kent a développé une importante coopération hospitalière. En Espagne, il ya aussi de véritables eurorégions qui se forment.

Il y a eu une révision du règlement autorisant la constitution d’eurorégions en accueillant les régions de pays ne faisant pas partie de l’UE, ce qui permet d’aller au-delà des frontières de l’Union. Avant cette simplification, les Etats étaient assez réticents et le processus restait très bureaucratique ce qui fait que nous avons perdu beaucoup de temps. Cet instrument est appelé à être très utilisé dans le futur.

A terme les Eurorégions devraient devenir le centre de la vie politique et économique en Europe. Pour cela, il doit y avoir un rapprochement des régions plus important que ce qui ne se fait aujourd’hui. Les individus sont maintenant habitués à traverser les frontières étatiques et les régions transfrontalières deviennent de nouveaux centres.

Le Taurillon : Dans le futur, l’Union européenne ne devra t elle pas plus se baser sur les régions ?

Mercedes Bresso : L’Union européenne devra effectivement plus se baser sur les régions. Je suis pour une Europe fédérale. Pour cela, il faudra inventer un fédéralisme original pour le futur de l’Europe. Les Etats ne pourront être les seuls à jouer un rôle. En effet, beaucoup d’Etats n’ont même pas la taille de certaines régions des grands pays d’Europe. Il faut donc, à côté du Parlement européen, un sénat européen comprenant des représentants des Etats mais aussi des représentants des plus grandes régions d’Europe. Cela me semble plus juste au vu du rôle des régions dans les politiques publiques.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

  • Le 19 février 2013 à 17:45, par Civis Europaeum sum En réponse à : Pour M. Bresso, l’UE doit disposer d’un Sénat réunissant les Etats et les plus grandes régions

    Bien que Pro-européen et favorable au fédéralisme européen, je suis tout de même assez dubitatif au sujet des euro-régions et du fait de leur attribuer un caractère semblable à celui des Etats-membres. Ma crainte est de voir une Europe fédérale se constituer sur la base de régions supprimant du même coup les Etats. En effet, si l’Europe doit se fédérer non pas autour des Etats mais des régions, alors les Etats perdraient toutes raisons d’exister. Or même en étant pro-européen et fédéraliste, je reste tout de même attaché l’existence des états-membres. Le fait que certains états soit plus petits que d’autres n’est, à mon avis, pas un véritable problème. Si je prends l’exemple des Etats-Unis d’Amérique, vous avez des états comme l’Alaska ou le Texas qui sont juste énormes et d’autres comme le Delaware qui sont minuscules. Pourtant les américains n’ont pas découper le Texas et fait fusionner le Delaware avec son voisin le Maryland pour harmoniser la carte administrative des Etats-Unis d’Amérique.

    ps : si à chaque fois je précise « d’Amérique » quand je parle des Etats-Unis c’est parce-que j’ai l’intime espoir de voire naître les « Etats-Unis d’Europe ». C’est con je sais mais c’est comme ça.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom