Accueil > Culture & Histoire > Bulli Tour Europa > Bulli Tour Europa, 10 000 km de reportages sur les routes d’Europe

Bulli Tour Europa, 10 000 km de reportages sur les routes d’Europe

, par La Rédaction du Taurillon, Bulli Tour Europa

De mai à octobre 2014, Claire Audhuy et Baptiste Cogitore arpenteront les routes d’Europe à bord d’un combiné Volkswagen des années 1970, le fameux « Bulli », surnommé ainsi par nos voisins allemands, dont l’arrêt de la production en décembre 2013 a ému une foule d’adeptes. Ce grand périple à la rencontre des Européens fera l’objet de nombreux reportages, reflet de l’Europe actuelle, en mutation, surtout dans les contrées orientales du continent.

Auteurs

« Interroger l’identité européenne »

De mai à octobre 2014, Claire Audhuy et Baptiste Cogitore, respectivement âgés de 28 et 27 ans, s’embarquent pour cinq mois de voyage vers l’Est, pour « interroger l’identité européenne », comme le précise Claire Audhuy : « Qu’est-ce que ça signifie d’être européen aujourd’hui ? ». Vaste question, vaste débat. La réponse, ils iront la chercher auprès des populations de l’Europe orientale, bien souvent méconnues des Européens de l’Ouest. Ils traverseront les Balkans, les côtes de la mer Noire, poursuivront leur périple à travers la Moldavie, la Transnistrie, l’Ukraine et la Biélorussie, puis rejoindront l’Union européenne à travers les pays, qui y ont adhéré en 2004. Cette Europe, centrale et orientale, une Europe en pleine mutation, panse encore les blessures de son passé, parfois biaisé par les récits officiels, et faisant face à des crises multiples, qui font émerger des perspectives d’avenir incertaines. Le « Bulli », symbole de liberté et d’aventure, aménagé en studio de radio, sera un lieu de rencontres et d’échanges privilégié, véritable laboratoire de l’Europe d’aujourd’hui. Chaque invité sera amené à parler de « son Europe », celle de son histoire, de son quotidien, de son idéal. Le Bulli Tour Europa a d’ailleurs reçu le label d’excellence IDEX de l’Université de Strasbourg pour la qualité de ce projet, véritable expérience sociologique européenne, et qui embrassera semaines après semaines la diversité de l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, l’Europe des Européens.

Des enjeux d’aujourd’hui et de demain

Les reportages multimédias (audio, vidéo, photo), compilés sur le site officiel du Bulli Tour (www.bullitour.eu), plateforme où les internautes pourront réagir, aborderont trois axes thématiques : identités & minorités, théâtre & résistance, mémoires & nationalismes. Les reportages seront également partagés et publiés par de nombreux médias partenaires, dont Le Taurillon, qui diffusera une sélection d’articles. Ainsi, Claire Audhuy et Baptiste Cogitore se rendront à Svilengrad, aux portes de la « forteresse Europe », à la frontière turco-bulgare, à la rencontre des réfugiés et des associations de migrants. De nombreux reportages aborderont la place des minorités en Europe, dont la minorité Rom de Roumanie, de Slovaquie ou de Macédoine, où un camp de Roms, près de Skopje, la capitale, abrite un bed & breakfast pour les touristes curieux à la recherche d’expériences insolites, un projet qui doit permettre de donner une nouvelle image de cette minorité. Ils se rendront également en Ukraine en juillet pour faire un point de la révolution et la situation du pays. La question de la mémoire à travers les pays de l’Europe aura une place de choix dans les publications, dont le sujet qu’ils ont prévu de réaliser sur le camp de Lety en République Tchèque, un ancien camp de concentration nazi, accueillant des détenus tziganes et Roms, a été transformé en porcherie industrielle.

Un projet, nourri de questionnements et de réflexions antérieurs

Les deux Strasbourgeois n’en sont pas à leur premier projet. Ils sont à la tête depuis dix ans de Rodéo d’âme, une maison d’édition et une compagnie artistique pluridisciplinaire. Le Bulli Tour Europa, mijoté depuis quelques années, s’inscrit dans la perspective de projets précédents. Baptiste Cogitore, diplômé du centre universitaire d’enseignement du journalisme (CUEJ) de Strasbourg, est journaliste rapporteur d’images, il est l’auteur des Gardiens des Lieux, rencontres d’hommes et de femmes qui vivent ou travaillent dans d’anciennes synagogues réaffectées d’Alsace, un projet qu’il a mené avec le photographe Pascal Koenig. Ce travail, il le poursuivra lors du Bulli Tour Europa en réalisant plusieurs reportages sur la mémoire et le renouveau du judaïsme en Europe. Quant à Claire Audhuy, docteure en théâtre, diplômée de l’Université de Strasbourg, elle a soutenu sa thèse en novembre 2013, dont le sujet portait sur le théâtre dans les camps de concentration nazis. Ses travaux l’ont amené à interroger des témoins à travers le monde, à sortir des archives des pièces écrites et jouées parfois à l’insu des sentinelles du camp. Ces années de travail trouveront sans doute un prolongement dans ce périple, qui traitera entre autre de la mémoire européenne. Auteure et metteure en scène, elle s’illustre dans le théâtre documentaire et publie notamment aux éditions Rodéo d’âme Les Théâtres de l’extrême, une réflexion sur le théâtre en situation de crise ou de guerre, réflexion qu’elle poursuivra à travers ses rencontres en Europe, notamment à Sarajevo, où malgré la guerre et le chaos, des femmes et des hommes ont continué à créer et à résister par la culture comme Francis Bueb, fondateur du centre André Malraux de Sarajevo.

Le 10 mai, Claire Audhuy et Baptiste Cogitore, animés d’une soif de découvertes et de rencontres, quitteront Strasbourg à bord de leur Combi WV. Leurs reportages, qui seront disponibles en ligne au fil de l’aventure en ligne, seront autant de fenêtres sur ce qui fait la diversité de l’Europe. Une Europe plurielle, dont les questions vont bien au-delà des crises actuelles. Un documentaire et un ouvrage paraîtront en avril 2015 et donneront à voir les visages et les lieux, qui illustrent aujourd’hui ce que nous pouvons alors appeler « l’Europe ».

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Pour découvrir les sujets, l’itinéraire et l’ensemble des informations relatives au projet, rendez-vous sur www.bullitour.eu, ou sur le site de Rodéo d’âme, www.rodeodame.fr. Vous pouvez participer à la réalisation de ce projet en remplissant le réservoir d’essence : www.bullitour.eu/soutenez-nous. Suivez les également sur facebook, twitter et google+. A partir du mois de mai et au fur et à mesure du périple, vous retrouverez les reportages sur le site du Bulli Tour Europa et une sélection de ces reportages sur le site du Taurillon.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom