Juncker s’attaque à l’exil fiscal en Europe

, par Jaan

Juncker s'attaque à l'exil fiscal en Europe

Alors que la session parlementaire s’ouvre aujourd’hui à Strasbourg, le scandale LuxLeaks continue à éclabousser l’exécutif européen. Le dossier de l’évitement fiscal au Luxembourg, fruit de négociations menées sous le mandat de Jean-Claude Juncker, lorsqu’il était Premier ministre du Grand-duché (1995-2013), mine les premières semaines de ce dernier dans sa fonction de président de la Commission européenne. D’abord muet, il a finalement annoncé qu’il accélérerait les travaux de la Commission pour y mettre fin et ouvrir la voie vers l’harmonisation fiscale. Un mea culpa qui vient un peu tard.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom