Accueil > Opinions > Rire de l’absurde protocole des sommets européens

Rire de l’absurde protocole des sommets européens

, par Valéry-Xavier Lentz

Le Petit Journal, émission d’info-divertissement de Canal+ présentée par Yann Barthès, a diffusé le 25 mai 2015 une amusante séquence filmée lors d’une séance photo au quatrième sommet du Partenariat oriental qui se déroulait à Riga les 21-22 mai. On y voyait un Jean-Claude Juncker particulièrement détendu. Une occasion de rappeler pourquoi il faut rire, avec lui, des absurdes sommets européens.

Laimdota Straujuma, Premier ministre de Lettonie, Donald Tusk, président du Conseil européen, Jean-Claude Juncker, president de la Commission européenne. – Riga, Lettonie, 22/05/2015 © Union européenne

Auteurs

  • Secrétaire fédéral adjoint de l’Union des fédéralistes européens (UEF-France). Ancien vice-président des Jeunes Européens-France.

    Twitter :

    Google+

La vidéo, intitulée « Jean-Claude Juncker en mode WTF [1] » est un montage habile des échanges entre le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et les nombreux participants au sommet, lors d’une des traditionnelles séance photo permettant à chaque journaliste de rapporter une image de « son » leader posant avec les dirigeants de l’Union européenne.

Vieux routard des sommets diplomatiques, Juncker connait la plupart des intervenants de longue date. Il échange avec eux des plaisanteries et fait preuve lors de cet exercice fastidieux d’une familiarité surprenante pour l’observateur que le montage rend particulièrement amusante.

Cette séquence m’inspire quelques observations.

1) L’excellent travail journalistique du Petit Journal mérite d’abord d’être salué, notamment sur les affaires européennes. Tout en demeurant dans son genre, l’émission couvre en effet plus souvent ces sujets que beaucoup d’autres programmes d’information. Ils ont par exemple reçu en janvier le président du Parlement européen Martin Schultz.

2) Le site du journal Libération qui avait titré initialement « un technocrate sans filtre » a finalement modifié ce terme erroné pour « la diplomatie sans filtre ». Jean-Claude Juncker est bien un politique, issu des élections européennes. Le processus de sélection des membres de la Commission est bien plus transparent et rigoureux que celui des membres des gouvernements de la plupart des États membres.

3) Ce titre et cette séquence ont le mérite de démontrer la véritable nature des « sommets européens », qui se sont parés du titre d’institution européenne, c’est à dire un exercice relevant de la diplomatie traditionnelle, qui n’a pas beaucoup changé depuis le Congrès de Vienne, qui ne peut prétendre tenir lieu de gouvernance pour l’Union européenne. Le cérémonial fait passer chacune de ces rencontres pour un événement exceptionnel dont il faut conserver la trace pour l’Histoire avec la photo de groupe, où l’on arrive sur un tapis rouge, où l’on se comporte un peu comme à un mariage royal anglais.

4) Orban devrait se demander pourquoi on le traite, même sur le ton de la plaisanterie, de dictateur. La plupart des dirigeants politiques européens s’en inquiéteraient. Même si le qualificatif relève encore de l’outrance (il n’est pas un Poutine ou un Chavez) l’évolution de la Hongrie préoccupe à juste titre les Européens qui devront peut être bientôt réagir.

Félicitons-nous donc que le président de la Commission s’affranchisse des rites désuets de la diplomatie internationale dont l’Union européenne doit se débarrasser : la politique européenne c’est de la politique intérieure. Elle nécessite donc une démocratie européenne que le Conseil européen n’incarne pas et n’incarnera jamais.

Voir en ligne : Voir la séquence sur le site du Petit Journal

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Le Partenariat oriental, réunit les membres de l’Union européenne et ses partenaires à l’Est et au sud Caucase : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine.

Pour en savoir plus : Le partenariat oriental : un enjeu pour l’Union européenne.

Notes

[1WTF : sigle de l’expression what the fuck (« c’est quoi ce délire »)

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom