Opinions

Ne vous en déplaise, les Spitzenkandidaten sont des acteurs de la démocratie européenne

A huit mois des élections européennes de mai 2019, les récentes déclarations en France ne sont pas bien encourageantes. Alors que Radio France a annoncé la suppression de deux émissions sur l’Europe, ou encore que Jean-Luc Mélenchon semble avoir décidé de faire des élections européennes une simple occasion politicienne de régler ses comptes avec Emmanuel Macron, voilà que Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche (LaREM) attaque les Spitzenkandidaten, candidats tête de liste à la Présidence de la Commission européenne, et désignés par les partis politiques européens en amont des élections européennes.

vendredi 7 septembre 2018

Pages : 0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 1416