2018 : En avant la culture !

, par Déborah Goll

2018 : En avant la culture !
« L’année Gutenberg » propose tout au long de l’année une programmation autour du 550e anniversaire de la mort de Gutenberg, consacrée à l’imprimerie et au livre. Photo : LoretoLeon9 - Wikimedia Commons - CC BY-SA 4.0

Le Taurillon en Flam’s est une publication papier du Taurillon, éditée par les Jeunes Européens - Strasbourg. La culture est mise en avant dans le dernier numéro, paru en avril/juin 2018, ainsi que les initiatives qui ont été lancées sous le label « Année européenne du patrimoine culturel ».

L’année 2018 a été proclamée Année européenne du patrimoine culturel. Cette décision fut adoptée en mai 201 7 par le Parlement Européen et le Conseil de l’Union Européenne. Mais l’idée ne date pas d’hier. En septembre 2015, le Parlement européen avait adopté une résolution intitulée « Vers une approche intégrée du patrimoine culturel européen », encourageant à "proclamer, de préférence avant 201 8, une année européenne du patrimoine culturel, matériel, immatériel et numérique, dotée d’un budget adéquat". Cette Année européenne a ainsi pour objectif de promouvoir le patrimoine européen en lui conférant un rôle central dans la diversité culturelle et le dialogue interculturel, chers aux valeurs européennes. Il s’agit également de veiller à ce que ce patrimoine reste préservé, mais aussi de renforcer le sentiment d’appartenance à un espace européen commun.

En effet, en ces temps rudes pour l’Europe, où l’unité vacille, les populations européennes doivent apprendre ou réapprendre à se connaître et à se comprendre entre elles. Et quoi de mieux que la culture pour apprendre à connaître les pays voisins ? Consultés par l’Eurobaromètre en octobre 2017, les Européens sont conscients du caractère essentiel de la culture pour l’Europe : 80% des personnes interrogées estiment que le patrimoine culturel est important pour l’Union européenne. Et plus des deux tiers aimeraient en savoir plus sur le patrimoine culturel de l’Europe (68%). C’est là que l’Année Européenne du Patrimoine Culturel entre en jeu.

Le concept est simple : la Commission européenne a missionné les Etats membres à labelliser des projets culturels divers et variés au cours de l’année 2018. Ainsi, chacun des 28 Etats membres a nommé un coordinateur national qui mobilise les acteurs culturels du territoire et supervise la labellisation de projets ayant une dimension nationale ou européenne. En France, pas moins de 240 projets ont déjà été labellisés « Année européenne du patrimoine culturel », dont trois dans notre capitale européenne, Strasbourg.
- Le projet « 2018 : "L’année Gutenberg" propose tout au long de l’année une programmation autour du 550e anniversaire de la mort de Gutenberg, consacrée à l’imprimerie et au livre.
- L’exposition "L’architecture du XXe siècle dans le Grand Est", s’est tenu du mercredi 18 avril au samedi 30 juin 2018 au Palais du Rhin à Strasbourg.
- La Formation « L’accès à la culture pour tous : méthodes, outils et bonnes pratiques », à destination des professionnels du patrimoine, aura lieu en novembre 201 8 au Musée d’Art Moderne et se focalisera sur l’enjeu de la démocratisation culturelle. En parallèle du processus de labellisation, de nombreuses activités culturelles nationales et européennes seront placées sous le thème de l’Année européenne du patrimoine culturel, comme par exemple la Fête de la Musique le 21 juin 2018, et les Journées européennes du patrimoine, les 1 5 et 16 septembre 2018. De plus, l’Union Européenne financera des projets transnationaux, notamment dans le cadre du programme « Europe créative ».

L’année 2018 est donc placée sous le signe de la culture au sein de l’Union Européenne. Mais plus qu’un événement éphémère, cette Année européenne du patrimoine culturel doit servir de catalyseur dans la perpétuation du patrimoine européen. Afin de l’ancrer dans le long terme, la Commission Européenne a mis en place dix initiatives, qui permettront de promouvoir la culture en Europe au- delà de 2018. Car c’est bien connu, la culture, c’est comme la confiture, ça se mange sans faim.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

À lire aussi :