Européennes 2009 : les Jeunes Européens-France saluent les initiatives des Verts et du PPE

Communiqué de presse du 7 juillet 2008

, par Les Jeunes Européens - France

Européennes 2009 : les Jeunes Européens-France saluent les initiatives des Verts et du PPE

Les Jeunes Européens - France, organisation transpartisane, soutiennent les initiatives des Verts et du PPE-DE pour les prochaines élections européennes. Pour que les citoyens s’approprient cette élection, il est nécessaire de la politiser clairement en demandant de voter pour un candidat au poste de Président de la Commission européenne et des programmes européens.

En juin prochain les citoyens européens seront appelés à voter pour leurs députés européens. « Ces élections doivent permettre un réel débat à l’échelle européen et non pas une addition de campagnes nationales comme cela a trop souvent été le cas lors des précédentes échéances européennes » rappelle Nicolas JEAN, Président des Jeunes Européens - France.

Dans ce contexte, les Jeunes Européens-France appellent les partis européens à :
- annoncer leur candidat pour la présidence de la Commission européenne,
- rédiger des programmes politiques à dimension européenne,
- proposer des listes transnationales.

« Les élections européennes constitueraient ainsi un véritable enjeu politique, car le résultat des élections déterminera le choix du Président de la Commission. Le Parlement européen pourra ainsi infléchir l’équilibre institutionnel communautaire et peser sur l’orientation politique de la Commission selon la majorité sortie des urnes, ce serait une véritable avancée démocratique » insiste Nicolas JEAN

C’est pourquoi les Jeunes Européens-France saluent les propositions des Verts européens et d’Alain Lamassoure, député européen PPE, qui devraient favoriser une certaine politisation des élections européennes.

En effet, les Verts européens proposent que les têtes de liste des partis européens soient candidats dans tous les États membres, ce qui contribuera à européaniser et personnaliser les élections européennes, comme l’a souligné Daniel Cohn-Bendit, coprésident du Groupe. Alain Lamassoure, quant à lui, est favorable à ce que le groupe PPE-DE annonce aux électeurs le nom de son candidat pour présider la Commission européenne.

Les Jeunes Européens-France soutiennent également l’initiative du Groupe PPE-DE qui fera campagne sur le même programme dans les 27 pays de l’UE et espèrent que les autres partis suivront cet exemple.

Ces initiatives vont dans le sens de ce que souhaitent les Jeunes Européens - France : des élections européennes à dimension réellement européenne. « Nous appelons tous les groupes politiques européens à prendre de telles initiatives afin de politiser le scrutin et ainsi permettre aux citoyens de pouvoir influer sur les orientations du Parlement élu en 2009 et de la prochaine Commission. C’est l’appropriation par les citoyens de ces élections et, in fine, la démocratie européenne qui en sortiront vainqueurs. »

A propos des Jeunes Européens-France

www.jeunes-europeens.org / www.taurillon.org

Créée en 1991, l’association Les Jeunes Européens-France est une association Loi 1901. Affiliée au Mouvement Européen France (3 000 membres en France) et aux Jeunes Européens Fédéralistes (25 000 adhérents dans 35 pays européens), l’association les Jeunes Européens-France est une association indépendante de tout parti politique, dont l’objet est la promotion de la construction européenne et la construction d’une union politique fédérale européenne.

Contact : Tél. : (+33) (0)1 45 49 81 66 / Fax. : (33) 01 45 49 96 65

Email : mediateur chez jeunes-europeens.org

Illustration : photographie du Parlement européen prise par Cédric Puisney.

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 9 juillet 2008 à 01:33, par max En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    - Que les jeunes européennes saluent l’iniative de Daniel CohnBendit (qui est vice président du mouvement européen je crois) c’est à la rigueur compréhensible et louable. Pour autant je m’interroge sur ces déclarations. Pour le moment elles n’engagent que Dany et non pas le parti des verts européens. (sauf erreur de ma part). On peut s’en réjouir mais gardons un regard critique sur la question.
    - De même l’initiative de Lamasourre (un ancien vice président du mouvement européen), président de la délégation française au PPE est appréciable (je ne doute pas de la sincérité de ces propos). Le communiqué de presse qui précise que le PPE s’engage sur un programme commun me fait cependant mourrir de rire. Selon mes sources ; le président du PPE n’a jamais pris cet engagement ; seul Lamasourre l’a fait à titre individuel (et non pas au titre de la délégation française ou de l’ensemble du PPE comme le laisse penser le communiqué). Au PPE les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent.

    Enfin ce communiqué comporte une omission. A lire Nicolas Jean, on se dit mais que font les socialistes. Que fout le PSE ? Et on ressortira les lieux communs de notre univers médiatique, qui brille par son indépendance : « ils sont trop occupés par leur querelle de chef », « autant de contributions c’est une armée mexicaine ». Bref l’éternelle remarque qui permet de masquer les débats internes, le travail des militants, le bouillonement des idées ; (je m’égare mais ça m’énerve) . Alors je comprends que vous ayez des contacts avec lamassoure et Cohnbendit (membres actifs du ME) mais franchement l’omission des actions menées au PSE est affligeante. L’évocation de la contribution en faveur d’une europe politique essaie de corriger le tir (vers le pluralisme) mais cela est insuffisant.

    Alors pour infos le pes a lancé une plateforme collaborative depuis septembre 2007 pour permettre aux militants de s’exprimer sur le programme du PES sur le principe de la démocratie participative : le manifesto (http://manifesto2009.pes.org/fr. Le manifesto va servir de base à un programme commun du PES qui sera présenté à Madrid en décembre. Mais le taurillon n’en parle pas (tiens donc ?). Valéry, Diégo j’exige un article !!!!! Saluons cette initiative unique en europe avec photos couleur(le PPE n’a pas de militants, nous en avons pleins d’actifs, montrons les !!). Le PES se bouge...mais les médias n’en parle pas !!!!!! Le président du PES Rasmussen s’est engagé tout comme Dany en faveur d’un programme commun, d’une campagne transeuropéenne, alors pourquoi ne pas l’avoir évoqué dans votre communiqué (bande d’amateurs,si j’étais Sarkozy j’exigerais une démission) J’arrête mes plaisanteries à conditions que vous ne refaîtes pas les mêmes conneries (sous peine de heurter la sensibilité socialiste de certains de vos lecteurs de maniére injustifiée). PS : La question du candidat a été soulevé dans de nombreuses contributions du manifesto

  • Le 9 juillet 2008 à 09:43, par Fabien En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Pour info cher Max, la publication de la contribution thématique du PS était prévue depuis... plus d’une semaine (le vendredi 27 juin même pour être précis...). Soit bien avant que les 2 dépêches de l’Agence Europe soient publiées.

    Ne voyez pas le mal partout, ce n’est pas parce que nous ne parlons pas du PSE que nous ne dirons pas du bien du PSE si le Manifesto aboutit à une campagne commune. Par contre, on a loupé son lancement, ça c’est clair, on aurait du réagir à ce moment-là.

    Mais si nous l’avions fait, est-ce que des gens de l’UMP auraient eu raison de nous le reprocher ? Non. C’est pour ça que je trouve dommage votre point de vue : sous prétexte que nous sommes transpartisans, nous devons à chaque fois citer les autres partis ? Si nous n’avions pas fait ce communiqué de presse, nous n’aurions pas pu diffuser la contribution thématique au PS sur l’Europe ? La réponse est « bien sûr que si », on est transpartisan et on a pas peur des reproches de tel ou tel camp parce qu’on leur passerait pas assez de la pommade. Sincèrement, on est tranquille à ce niveau-là.

    Encore une fois, le Taurillon a déjà critiqué tout le monde : gauche-droite-centre-extrêmes-gouvernement-commission... Pour info, on essaye d’avoir pour publication prochaine l’interview de Marielle de Sarnez... voir d’un Ministre en fonction. Damned !

    Pour le Manifesto, j’ai déjà proposé à plusieurs des militants PS que je connais d’écrire sur le sujet... et il n’y a toujours pas d’article. Alors Max, si le clavier vous en dit...

    Franchement, je veux bien faire une interview de M. Rasmussen où il dira qu’il souhaite que le Manifesto aboutisse à un vrai programme européen, défendu par tous les partis socialistes nationaux !

    PS : si vous voulez que nous en discutions en MP, contactez-moi par mail à taurillon[at]jeunes-europeens.org

  • Le 9 juillet 2008 à 12:01, par Ronan En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    C’est clair que là ce n’est pas sérieux.

    Les rédacteurs de ce communiqué auraient dû prolonger leur tour d’horizon des différentes formations politiques (dont, après les verts et les conservateurs PPE-DE : les socialistes, entre autres). Quitte à dire que "les autres" ne proposent rien (ce qui est donc, factuellement, parfaitement inexact au regard de ce que proposent les socialistes du PSE...).

    Reste donc à savoir pourquoi ces initiatives là - socialistes - restent finalement si discrètes ou si méconnues (etc).

    Pas sérieux non plus - toujours sur le fond - puisqu’on présente ici comme décisions de groupes, des propositions (intéressantes, certes...) mais qui ne sont apparemment que des propositions et/ou initiatives strictement individuelles (Cohn-Bendit, Lamassoure, etc).

    Bref, pas compliqué de savoir ce qui s’est passé au BN des JE-France : on a disposé d’informations partielles et on s’est crû obligé de bâtir en catastrophe un communiqué de presse à la va-vite. Classique.

    D’ailleurs, faut arrêter avec la manie de citer le nom du Président des « JE-France » à chaque fois : ça sert à rien (hormis peut-être flatter l’égo de la dîte personne). Ce qui intéresse (peut-être) le public, c’est avant toute chose ce que pensent et disent les « JE-France », pas que leur président s’appelle Duchmol, Bidulle ou Tartempion.

  • Le 9 juillet 2008 à 13:03, par Fabien Cazenave En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Qu’est-ce qui n’est pas sérieux ? De parler de la forme ou du fond ?

    Voici les dépêches de l’Agence Europe qui précise bien que ce sont les Verts et le PPE qui lancent ces idées :

    (EU) PE/PPE-DE : le PPE ambitionne de faire campagne pour les élections de 2009 sur le même programme législatif dans les 27 pays de l’UE Paris, 02/07/2008 (Agence Europe) - Le groupe du PPE-DE a lancé ses journées d’études, mercredi 2 juillet à Paris, en dévoilant une partie de sa stratégie pour gagner les prochaines élections européennes, en juin 2009. La force politique la plus importante du PE (288 députés européens issus des 27 pays de l’UE) souligne la nécessité de répondre aux défis majeurs que sont le climat et l’énergie, les migrations, la sécurité des personnes, ou encore la nouvelle donne alimentaire. Les ministres français Hervé Morin (Défense) et Michèle Alliot-Marie (Intérieur) avaient été conviés à cette première journée des travaux du PPE. Retenue par d’autres obligations, la ministre de l’Intérieur n’a pas pu y assister. Patrick Devedjian, le secrétaire général de l’UMP, a souligné que le Parlement européen est « le gardien du feu sacré de l’Europe ». Les députés européens ont fait la preuve qu’ils n’étaient pas les rouages d’une machine, « mais les personnages d’une véritable aventure ». Il a appelé à « penser européen » pour préparer les élections de 2009 au PE. L’UMP, en tant que membre du bureau politique du PPE-DE (avec ses 18 parlementaires inscrits au groupe PPE-DE), appelle à une meilleure coordination des actions politiques des deux entités (le parti PPE et le groupe PPE-DE). M. Devedjian pense aussi à l’union des différents partis nationaux représentés au sein du PPE. « Élaborons ensemble notre programme pour les prochaines élections européennes. Je suis convaincu que plus la concertation sera large, plus les idées seront fortes ». Il préconise donc, avant de se présenter devant les électeurs, un programme européen élaboré au niveau européen et représenté par un parti européen. « Nous aurons réussi notre campagne si nos électeurs ont le sentiment de voter non pas pour l’UMP, un parti national, mais pour le PPE, un parti européen visible, dynamique et puissant », a conclu le secrétaire général de l’UMP. « Quand nos partis s’unissent, nous gagnons les élections, quand ils sont désunis, nos électeurs restent à la maison », a renchéri Joseph Daul, le président du groupe PPE-DE. « Nos peuples nous envoient des signaux d’inquiétude, de colère, d’incompréhension face aux problèmes qui surgissent », a noté M. Daul. Selon lui, « notre famille politique, nos gouvernements, nos groupes parlementaires » répondent à ces préoccupations avec « un langage de conviction et de raison » qui n’est pas toujours compris. Or, selon M. Daul, « il est plus facile, comme le font trop souvent nos adversaires politiques, de lancer des slogans plutôt que de mener comme nous le faisons (…) des réformes profondes qui renforcent la cohésion sociale ». Et M. Daul d’ajouter : « Nous avons 21 gouvernements de droite en Europe ». Alain Lamassoure, le secrétaire national de l’UMP chargé de l’Europe, a donné des précisions sur les travaux communs entre l’UMP et le PPE pour préparer les élections de 2009 : - dans l’hypothèse où le Traité de Lisbonne s’appliquerait le plus rapidement possible (idéalement avant juin 2009, à défaut immédiatement après), « nous serons en mesure de dire à nos électeurs votez pour le PPE, et si le PPE a la majorité au Parlement européen, voilà ce que le PPE fera » ; - « nous nous sommes donné le défi d’être capable de faire campagne sur le même programme législatif dans les 27 pays, avec les mêmes priorités » ; - le PPE s’est fixé comme objectif d’être en mesure de dire (lors d’un congrès qui aura lieu en avril 2009) « si nous sommes majoritaires au PE, notre candidat pour présider la Commission européenne sera M. ou Mme… ». Cette personne sera élue par le PPE selon des modes démocratiques, « et c’est ce qui change tout » ; - « nous appellerons » ce candidat au poste de président de la Commission à faire campagne dans les 27 pays ; - les autres forces politiques (socialistes, libéraux, Verts…) seront obligées de faire la même chose (sinon ils ne seront pas crédibles) et les télévisions nationales seront amenées à organiser des débats entre les candidats des différents partis et, pour la première fois, il va y avoir un débat politique à l’échelle européenne. Le PPE est très en avance sur les autres partis politiques d’Europe, « profitons-en ! », a conclu M. Lamassoure. Margie Sudre, la présidente de la délégation française du groupe du PPE-DE au PE, a souhaité que le processus de ratification du Traité de Lisbonne se poursuive dans les États membres qui ne se sont pas encore prononcés, afin « d’établir le rapport de force qui existe dans l’UE à propos de ce texte ». Parallèlement, la Présidence française aura pour tâche de négocier avec l’Irlande « des voies acceptables pour un heureux dénouement, après plus de 15 ans d’efforts pour réformer le fonctionnement de l’Europe élargie ». (L.C.)

    (EU) PE/ÉLECTIONS EUROPÉENNES : les Verts proposent que les têtes de liste des partis européens puissent être candidats dans tous les états membres Bruxelles, 03/07/2008 (Agence Europe) - Le coprésident du groupe des Verts/ALE au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit, propose que lors des élections européennes de juin 2009, les têtes de liste des partis politiques européens (Parti populaire européen, Parti socialiste européen, Parti vert européen, Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs, etc.) puissent être candidats, en même temps, dans tous les pays membres. A cette fin, il suffirait d’amender la directive 93/109/CE du Conseil du 6 décembre 1993 fixant les modalités de l’exercice du droit de vote et d’éligibilité aux élections au Parlement européen pour les citoyens de l’Union résidant dans un État membre dont ils ne sont pas ressortissants, a dit M. Cohn-Bendit mardi 1er juillet devant des journalistes à Bruxelles. L’article 4 de cette directive dispose que l’électeur communautaire exerce son droit de vote soit dans l’État membre de résidence, soit dans l’État membre d’origine et que « nul ne peut être candidat dans plus d’un État membre lors d’une même élection ». L’objectif serait d’« européaniser », de personnaliser la campagne électorale et de susciter un véritable « débat public européen » à l’aide de candidats visibles et présents dans tous les 27 pays membres, explique l’eurodéputé allemand. Sur base d’une simple proposition de la Commission européenne, la directive de 1993 pourrait être modifiée « en deux à trois mois », c’est-à-dire encore sous présidence française de l’UE, estime-t-il. « Je l’ai proposé au président Sarkozy et (au secrétaire d’État français aux Affaires européennes) Jean-Pierre Jouyet. Tout le monde me dit que c’est une bonne idée. Mais y aura-t-il suffisamment de volonté politique pour la réaliser ? », se demande M. Cohn-Bendit. Université d’été. Les Verts travaillent actuellement sur un « manifeste commun » des partis verts européens en vue des élections européennes de l’an prochain. Il devrait être approuvé lors d’un congrès en octobre à Paris. Les listes électorales seront présentées en mars 2009. La préparation du scrutin européen sera aussi l’un des sujets phare de la première « Université d’été » que les Verts européens organiseront du 28 au 31 août à la frontière germano-polonaise, à Francfort-sur-l’Oder (Allemagne) et Slubice (Pologne). Différents groupes de travail débattront de l’avenir de l’Europe, du changement climatique, de l’Europe sociale dans le contexte de la mondialisation. Le programme détaillé de cette université d’été est disponible sur : www.green-summer-university.eu. (H.B.)

    Après faut-il à chaque fois dire ce que font l’ADLE ou le PSE ? Franchement, on parle de 2 camps opposés qui prennent des initiatives qui vont dans le bon sens. C’est ça le plus important. Cela ne nous empêchera pas de dire du bien du PSE ou de l’ADLE en fonction de leurs intiatives. Il s’agit d’un CP, pas d’un article léché pour le Taurillon.

    Pour le coup de citer le nom du Président, c’est un changement par rapport à ce qu’on faisait avant du fait de conseils… d’un spécialiste de la presse et des ministères. On ne satisfera jamais tout le monde.

  • Le 9 juillet 2008 à 13:34, par Ronan En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Qu’est-ce qui n’est pas sérieux ? (...) Après faut-il à chaque fois dire ce que font l’ADLE ou le PSE ?

    Et ben oui. Le minimum est précisément d’être complètement exhaustif (même si c’est seulement pour dire - en seulement deux petites phrases - que les autres ne font rien). Sauf à vouloir absolument laisser penser qu’on néglige volontairement ce que font (ou pas) les autres formations. Ce qu’a - à tort ou à raison - parfaitement cru comprendre notre lecteur.

    D’autant plus que certaine des autres formations en questions ont effectivement bel et bien procédé (à ce sujet, notre lecteur a - là - parfaitement raison...) à des initiatives que nous n’avons effectivement pas relayé. Alors que ce CP était justement l’occasion de faire le point dans toutes ces initiatives disparates.

    A force d’être partiel, on va finir par croire que nous sommes partial. Ou que nous n’avons pas de véritable contact fiable auprès du PSE... d’autant plus que ce n’est tout de même pas la première fois qu’un militant socialiste nous écrit pour nous signaler un « oubli » de ce type (ou une éventuelle « méconnaissance » de notre part de ce qui s’y passe vraiment...).

  • Le 9 juillet 2008 à 14:13, par Ronan En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Sur le fond, après (re)lecture attentive de ces deux dépêches d’agence on n’est d’ailleurs toujours pas fixé quant au fond de l’affaire.

    Là, Cohn-Bendit et Lamassoure (1) émettent-ils des voeux à titre purement personnel ?! et/ou (2) parlent-ils officiellement au nom de leur parti ?!

    L’annonce de prochains rendez-vous politiques les concernant (précisément pour en débattre...) ne permet finalement pas de trancher définitivement. Et l’ambiguïté persiste.

  • Le 9 juillet 2008 à 14:54, par Fabien Cazenave En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    C’est vraiment pas le plus important, il suffit de dire dans vos commentaires que le PSE a lancé le Manifesto... et on obtient le même résultat sans avoir de remise en cause du fond du CP ou de « c’est pas sérieux ».

    Ridicule de devoir se justifier sur le transpartisanisme de notre association avec quelqun qui en a été un membre important... C’est vraiment pas grave et on a jamais sous-entendu que les autres partis ne faisaient rien. C’est un faux-procès.

    Le fait qu’on ait loupé le lancement du Manifesto alors que c’est une belle initiative démontre plutôt le problème de publicité de l’affaire à l’époque où cela a été lancé. J’espère juste qu’au moment des conclusions et de la mise en place d’un programme européen commun, on sera mis au courant et on saluera avec grand plaisir.

  • Le 9 juillet 2008 à 14:58, par Fabien Cazenave En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Et bien, tu peux rester sur l’ambigüité mais :
    - Lamassoure s’est exprimé dans le cadre d’une réunion du PPE où d’autres responsables vont dans le même sens.
    - Cohn-Bendit s’exprime en tant que Vice-Président des Verts. Et si les Verts ne vont pas jusqu’au bout ou le PPE change d’optique, on pourra contre-attaquer en rappelant les faits. Faut pas chercher midi à 14 heures. Si je m’exprime en disant que je suis membre du BN des JE, j’engage mon asso, point.

  • Le 9 juillet 2008 à 16:42, par Ronan En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    C’est très bien (vraiment très bien) que Lamassoure et Cohn-Bendit tiennent de tels propos.

    Mais qui connait bien ces deux-là (l’ancien UDF et le vert...) et leur manière de fonctionner (façon « électrons libres ») sait parfaitement qu’ils ont pour habitude récurrente de tenir des propos d’ « avant-garde » qui - quels que soient leurs titres et fonctions du moment - ne sont pas toujours en phase avec et/ou dans la ligne de ce qu’en dise vraiment leurs petits camarades (ne serait-ce que pour leur forcer la main...).

    Méfiance donc. Mais si ça marche, tant mieux...

  • Le 9 juillet 2008 à 17:14, par Ronan En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Juste que je remarque que depuis le référendum de 2005, les JE-France ont toujours eu du mal - et ce n’est là ni un scoop ni une révélation - à communiquer avec leurs équivalents "jeunes" du PS.

    Et je ne sais pas si nous avons vraiment des relais dans ces sphères là, mais si elles existent elles sont toujours très critiques sur le fond (comme en témoigne d’ailleurs le post ci-dessus) et jamais très efficaces en termes de transmission d’informations (comme en témoigne également le post ci-dessus). Oui, il y a de la friture sur la ligne. Et ce n’est pas nouveau...

    Sur le transpartisanisme, plutôt que de se réfugier dans le déni, il serait tout de même bon de se demander pourquoi les "autres" se posent donc régulièrement ce genre de questions (même si elles n’ont effectivement pas de "fonds" argumentatif fiable...) (encore faut-il y répondre...).

    Oui, les « JE-France » ont été déserté par une partie de leurs adhérents "le plus en pointe à gauche" à la suite du référendum de 2005. Et ce n’est pas non plus un scoop inavouable.

    Oui, les « JE-France » sont transpartisans, mais avec un centre de gravité tout de même assez "centré" et avec des "ailes" qui ne s’éloignent jamais trop de cette centripète coalition "européiste" des modérés qui va - en gros - du rose très pâle au bleu tout de même assez clair (bref : passes ton chemin si tu es souverainiste de Gauche ou Droite - façon Chevènement, Villiers, Dupont-Aignan - ou Européiste mou, adorateur de la Nation : genre Jospin, Vedrine, Fillon, etc).

    Transpartisans, certes. Mais, faut pas déconner : européens d’abord. Et y’a pas particulièrement de honte à se le dire. Le problème, une fois que tout ça c’est dit, c’est qu’est-ce qu’on fait donc des "européens de gauche" qui - se prétendant même "fédéralistes" (comme Fabius ou Mélenchon) - se sont détournés du « Mouvement européen », ont ouvertement appelé à voter « NON » au TCE, se sont publiquement réjouis du « NON irlandais » au « Traité de Lisbonne » (et ne communiquent donc pas avec nous sur les "initiatives européennes" qu’ils prennent...).

    Dans ces conditions, comment donc essayer de rappeler à ces "nonistes de Gauche" que - par delà leurs votes référendaires - ils se sont tout de même engagés à faire progresser l’Europe ?!

    Enfin, quand on prétend faire de l’info, c’est tout de même pas sérieux de se contenter de dire "et ben oui, on a loupé l’info" (argh...). Quand même, c’est tout de même "limite" de se limiter à un "puisque nos lecteurs nous en font la remarque, c’est sans doute qu’il se passe quelque chose". Soit. Mais la moindre des choses et le cheminement normal de l’info, ce serait tout de même que nous en soyons déjà préalablement au courant !!!

    Et pourquoi on n’est pas au courant ?! Précisément parce qu’il y a de la friture sur la ligne !!! CQFD.

  • Le 10 juillet 2008 à 09:41, par Fabien Cazenave En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    Ce message prouve que tu ne connais pas grand chose au PS (ses vieux et ses jeunes)... Si nous avons du mal à discuter avec le MJS, c’est tout simplement que la tendance à la tête de celui-ci n’est pas spécialement dans la même ligne que nous sur l’Europe. En gros, on est pas marqué à la gauche de la gauche, cela ne veut rien dire mais c’est comme ça.

    Après on en a des relations avec des gens du PS, on te rassure. D’ailleurs, tu crois que nous avons eu comment la contribution thématique diffusée sur le Taurillon ? Peut-être parce qu’il n’y a pas de friture sur la ligne avec tout le monde... D’ailleurs, ton expression ne veut rien dire car il n’y a pas de « ligne » entre les partis politiques et les JE - France, tout simplement.

    Alors révise tes classiques... et ne change pas la réalité à ta sauce, surtout que ta méconnaissance sur le PS est criante.

    Les JE ont réagi à une actualité et on a pas besoin de se justifier en permanence de ce que nous sommes. Et c’est pas toi qu’on est censé le dire, mais apparemment tu as des trous de mémoires.

  • Le 10 juillet 2008 à 10:37, par arturh En réponse à : Européennes 2009 : les Jeunes Européens-France saluent les initiatives des Verts et du PPE

    Plutôt que se bagarrer déjà sur des questions de fond, il paraît interessant aussi de prendre un peu de distance et prendre ça comme la mise en marche d’un processus politique.

    Pour le moment, ce qui est intéressant, c’est la mise en marhe du processus. Ca veut dire que la campagne pour l’élection de nos représentants au Parlement Européen est lancée. Et ça, c’est une bonne nouvelle.

  • Le 10 juillet 2008 à 12:15, par Ronan En réponse à : Pourquoi cette coquille dans le communiqué : l’absence de représentation du PES

    A l’époque où j’étais aux « JE-France », le MJS nous tournait le dos. je ne dis rien d’autre. Et l’info concernant les options européennes du PS n’étaient que résiduelles (et j’ai le sentiment que c’est toujours le cas : sinon, le « Manifesto », on en aurait au moins entendu parler...).

    Pour le reste, vu les questions que les "autres" se posent, répéter ad nauseam "on est transpartisans", ce n’est décidément pas une réponse pertinente.

  • Le 11 juillet 2008 à 13:18, par Max En réponse à : Pourquoi les Jeunes européens snobent le PES ? (l’indifférence coupable de nicolas )

    Honnêtement je crois que Ronan a trés bien poser le probléme . Le bureau national des Junes européens n’a pas même pris la peine d’un communiqué correctif . C’est pourtant bien par ces communiqués : la voix officielle de l’ensemble des adhérents (Faut-il croire que certains comptent plus que d’autres ? ). Les justifications de Fabien sont littéralement du foutage de gueule en puissance :
    - le « Pas besoin d’apporter l’information, vous le faites par vos commentaires » est déplorable. Dans ce cas là, arrête de publiez des articles et transforme le taurillon en tchat
    - L’appel à un argument d’autorité ’tu ne connais rien au PS Ronan" n’est pas valable . Pourquoi toi oui Fabien ? J’en doute et prouve moi le contraire.
    - le « on n’a pas besoin de se justifier sur le transpartisanisme » n’est pas non plus valable . LEs jE sont là pour défendre les idées fédéralistes avec tout les fédéraliste non ? N’était ce pas la mission assignée au mouvement européen ? (dis moi fabien les JE, ce n’est pas originellemnt la composante jeune du ME ?) Pour conclure je dirais que si les canaux sont coupés c’est pour une raison toute simple et toute bête : Pourquoi essayer de convaincre un panel de centristes ? Pourquoi allez au contact d’une assemblée qui vous est hostile ? Pourquoi tendre la main à quelqu’un qui vous ignore ?

    Merci de me répondre Fabien. Et les socialistes que sont Valéry, Diégo ils en pensent quoi ????

  • Le 11 juillet 2008 à 14:10, par Fabien Cazenave En réponse à : Arrêtez messieurs les censeurs

    Max,

    Je trouve que c’est un faux-procès (voir un procès d’intention) : tu as un communiqué de presse qui salue un parti de « gauche » (les Verts) et un parti de « droite » (le PPE), pourquoi faudrait-il absolument parler du PSE ? D’ailleurs, je pourrais te reprocher dans ton premier post de ne pas parler des centristes de l’ADLE...

    Pourquoi veux-tu qu’on fasse un communiqué rectificatif alors qu’il y a deux personnes seulement qui nous pose la question ? Personne au niveau PS ou MJS ne nous a demandé d’explication par exemple. Je t’ai répondu que le Manifesto est une bonne chose et que dès que cela abouti à quelque chose, nous le saluerons avec grand plaisir. Il est encore en phase de travail. Préviens-nous des évolutions s’il te plaît (même si nous essayons de suivre par nous même).

    Oui, je « connais » le PS, sa manière de fonctionner, le problème des tendances, etc. Parce que je connais pas mal de monde dedans et que la questions des tendances majoritaires au sein du MJS (ou de l’Unef), oui je connais.

    Comme dit dans un précédant post, nous proposons toujours au MJS nos initiatives transpartisanes (par exemple, lorsque nous organisons une conférence avec les organisations jeunes des partis comme lors de notre dernier séminaire européen) et nous continuerons.

    Et d’où dis-tu que nous sommes « centristes » ? D’où nous classes-tu avec un camp politique sous prétexte que nous ne sommes pas marqués PS ? On a des gens de droite, de gauche et du centre chez nous (sans parler de verts et des non cartés). Être transpartisan veut-il dire être centriste pour toi ? Pas pour nous.

    D’ailleurs, si nous n’avions pas publié ce communiqué, sache (comme déjà dit précédemment) que nous aurions publié cette contribution thématique au congrès du PS seule. Le Taurillon l’a fait en accord avec le bureau national des JE (via le président) pour permettre le débat. Aurions-nous cette discussion ? Je crains que non... Si un membre de l’UMP venait nous le reprocher, nous tiendrions le même discours !

    J’ai l’impression que cette polémique est partisane (d’ailleurs tu l’as lancée comme telle) alors que je te dis que nous parlerons du Manifesto avec plaisir lorsque l’actualité le permettra. Je t’ai même proposé d’écrire un article dessus. Les « canaux » ne sont pas coupés comme l’affirme Ronan, ils sont ouverts à tous.

    Pourquoi ne pas tenir compte de ces propositions ? On parle de tout le monde. On critique Sarkozy de temps en temps ainsi que le gouvernement ou la commission ou l’opposition. On en dit du bien aussi. Quel est le problème ? Quelle preuve veux-tu d’autres d’un transpartisanisme assumé ? Non seulement, nous le disons mais nous l’appliquons.

    Alors on doit se justifier devant des censeurs parce que dans un CP, on a eu le malheur de ne pas mettre que le PSE a lancé le Manifesto parce qu’on s’est concentré sur l’actualité... Il y a eu critique et réponse : oui le PSE ne fait pas rien et nous saluerons le Manifesto à l’occasion de l’actualité sans problème, nous te le (re-)confirmons.

    Messieurs ne transformez pas la réalité : nous sommes attentifs à ce que font les socialistes et nous ne leur tournons pas le dos, au contraire nous leur proposons de participer à des conférences, nous leur proposons nos initiatives transpartisances et nous travaillons de concert autant avec des associations marquées à gauche (comme Sauvons l’Europe) ou à droite.

    Quelle preuve voulez-vous de plus ?

  • Le 11 juillet 2008 à 15:28, par Valéry En réponse à : Pas d’actualité majeure du PSE à ma connaissance

    À ma connaissance il n’y a pas d’actualité du PSE en ces derniers jours. Un communiqué concerne une réaction à des événements récents.

    Lorsqu’il y aura une initiative visible (présenter un candidat pour la présidence de la Commission par exemple comme nous le demandons ici), je suis convaincu qu’il y aura un communiqué du même type.

    La neutralité politique ne veut pas dire mentionner tous les partis dans tous les communiqués mais s’assurer que globalement on ne privilégie personne. Je fais entièrement confiance aux Jeunes Européens (dont je ne fais plus partie... trop vieux) sur ce point.

    Il est vrai qu’il faut sans doute couvrir se qui se passe au PSE (et pas seulement au PS français) sur le Taurillon mais il faut pour se faire des rédacteurs.

    Fabien nous pourrions peut être proposer à Chourka de nous proposer une tribune sur les travaux du PSE ? Il s’y fait il est vrai un véritable travail de fond.

    Pour ma part quand j’aurais eu le temps de parcourir les contributions générales, j’essaierai de proposer une synthèse... mais si quelqu’un a le temps avant moi...

  • Le 11 juillet 2008 à 15:32, par max En réponse à : Bien pour moi, la censure n’est pas de mon côté

    Je te rappelle que la polémique concernait l’info (le traitement de ces dépêches, ou le non traitement de l’info). A ta décharge je constate que le manifesto n’a pas forcément été trés médiatisé. Cependant excuse moi mais je n’appelle pas à la censure(où as tu vu cela ?).Je répond juste au même constat, fait par Ronan.

    Pour le centrisme , disons que les JE sont majoritairement de centre gauche, et de centre droit. ( l’analyse de Ronan) . Cela pose un gros probléme car vous n’arrivez pas à rassembler l’ensemble des fédéralistes (les JE doivent représenter toutes les tendances et ne pas fermer la porte aux fédéraliste de gauche type fabusien, NPS (il y en a ). Ensuite je suis à gauche je ne m’en cache pas. Pourant je désire que les JE représentent toute les tendances autour du fédéralisme. Et parfois je m’énerve.

    Le taurillon reste une webzine de qualité mais le traitement doit viser l’exhaustivité. (relis ce que j’ai écris au lieu d’évoquer une censure). Je regarderai attentivement le suivi de la campagne pour les européennes.

    Voilà

  • Le 12 juillet 2008 à 12:44, par Maitresinh En réponse à : Européennes 2009 : les Jeunes Européens-France saluent les initiatives des Verts et du PPE

    enfin !

    C’est pas faute d’avoir harcelé d’email les forums ( du PES au Modem) et meme Danny lui meme... mais il reste encore beaucoup de chemin a faire pour que les plus grand partis adherent et que les medias nationaux s’y intéresse.

    Personnellement, j’ai fait circuler la pétition a mon entourage et relayé l’info sur mon modeste blog.

    La prochaine etape pourrait etre de faire du buzz autour des présidentiables ( ce que j’ai egalement commencé a faire...)

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom