Bulgarie

Les Infirmières bulgares libérées en route pour Sofia

Elles ont enfin quitté la Libye...

, par Fabien Cazenave

Les Infirmières bulgares libérées en route pour Sofia

Après plusieurs années de cauchemar, les infirmières bulgares et le médecin palestininen qui avaient été condamnés à mort sont libres et volent en direction de Sofia.

Alors qu’ils avaient vu leur peine de mort commuée en prison à vie il y a quelques jours, les voici dans l’avion de la présidence de la République française. Cécilia Sarkozy, la femme du président français Nicolas Sarkozy, et la Commissaire européene en charge des relations extérieures de l’Union européenne Mme Bénita Ferrero-Waldner, les accompagnent vers Sofia, capitale de la Bulgarie.

Alors que leur souffrance semble finie, la question se pose désormais de savoir s’ils vont passer quelques temps en tant que « prisonnières » puisqu’elles sont officiellement extradées. Mais il est vrai que cette question paraît secondaire tant les huit ans de calvaire qu’ils viennent de vivre ont été éprouvants.

Le rôle déterminant de l’entrée de la Bulgarie dans l’Union européenne

Certes les médias français vont surtout retenir l’activisme du couple Sarkozy. En effet, Cécilia Sarkozy a su jouer l’accélérateur depuis quelques semaines avec deux déplacements médiatisés qui sont intervenus à des moments clés : commutation de la peine de mort en prison à vie et libération. Nicolas Sarkozy va d’ailleurs atterir demain à Tripoli avec sûrement dans les mains des concessions suite aux négociations pour la libération des infirmières et du médecin.

Mais n’oublions pas que le facteur principalement positif dans cette histoire, en plus du soutien populaire en Bulgarie et dans toute l’Europe, a été l’entrée de la Bulgarie dans l’Union européenne. Au-delà du simple élargissement, c’est en fait des efforts diplomatiques qui étaient légitimés. Ce n’était plus simplement des citoyennes d’un pays mais bien les citoyennes d’un ensemble continental pesant un dmei-milliard de personnes et un des principaux ensembles économiques mondiaux.

Enfin, le travail de fond mené par les associations - nous saluerons ici nos amis du Collectif Sibel - d’initiative citoyenne qui ont continué inlassablement à nous informer. Cette action menée partout en Europe a permis de ne pas faire tomber la pression internationale. Elle a aussi permis aux infimières et au médecin de ne pas s’effondrer psychologiquement.

La liberté et l’Europe

Le Taurillon salue cette libération de citoyens européens. Nous saluons aussi tout le travail mené par tous les intervenants dans cette lutte diplomatique qui a réussi à passer au-delà des problèmes internes libyens. Bien sûr, les Français peuvent être heureux du rôle joué par la France. Mais nous nous devons de voir combien l’action en commun au niveau européen a permis d’accélérer ce dossier.

Bien sûr, l’Europe politique nous semble encore plus nécessaire pour nous permettre demain de répondre aux enjeux diplomatiques auxquels nous serons confrontés. Un haut-représentant aux relations extérieures est un premiers pas, même si cela ne nous suffira pas.

Mais nos pensées vont aujourd’hui vers les infirmières bulgares et le médecin bulgaro-palestinien et leurs familles, ainsi que vers tous ceux qui ont milité pour leur libération. Nous sommes très heureux que l’Europe soit synonyme de liberté.

Illustration : logo du Collectif Sibel réalisé à partir du ruban de soutien aux infirmières bulgares. Il émane à l’origine du quotidien bulgare Standard.

Vos commentaires

  • Le 2 août 2007 à 20:14, par PAT En réponse à : Les Infirmières bulgares libérées en route pour Sofia

    Je remercie Monsieur Nicolas Sarkozy ainsi que son épouse pour avoir libéré ces femmes innocentes, encore MERCI Monsieur SARKOZY... Que le PS en prenne exemple au lieu de critiquer et toujours critiquer...

    Votre serviteur

  • Le 3 août 2007 à 23:13, par Valéry En réponse à : L’imposture Sarko

    @PAT : vous devriez mieux vous informer plutôt que de prendre pour argent comptant la propagande de l’Elysée sur cette affaire comme sur le reste. Sarko prouve encore une fois qu’il n’est qu’un magouilleur qui est prêt à toute les bassesses pour faire parler de lui y compris s’attribuer des mérites qu’il n’a pas et pactiser avec un dictateur qui ne mérite qu’un sort funeste.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom