Replacer le citoyen au cœur de l’Union

, par John McDonald, Sport et Citoyenneté

Replacer le citoyen au cœur de l'Union
Logo de l’année européenne de la citoyenneté

L’Union européenne fait face à ses plus grands défis. En temps de crise, les gens se tournent vers leurs autorités pour obtenir des réponses. Lorsqu’elles sont au niveau local, régional ou national, les citoyens sentent généralement qu’ils sont écoutés. Cependant, sentent-ils qu’ils peuvent influencer les autorités européennes et que leur voix peut être entendue au niveau européen ?

Les sondages montrent que seul un citoyen sur trois pense que sa voix compte dans l’UE. Cela ne peut pas continuer ainsi. Comme l’a déclaré le Président Barroso dans son discours sur l’état de l’Union en 2012, « le temps de l’intégration européenne par consentement implicite est terminé ».

La Commission européenne a fait des propositions ambitieuses pour préserver et renforcer la position de l’UE dans le monde, visant à transformer notre union économique et monétaire en une union politique forte.

Pour que ces propositions se réalisent, le renforcement des pouvoirs et des compétences de l’UE doit aller de pair avec une légitimité démocratique renforcée. Trois thèmes politiques fondamentaux seront placés au cœur de l’Année Européenne des Citoyens 2013 (EYC 2013) : la construction d’une meilleure Europe pour les citoyens, les inviter à se joindre au débat sur l’avenir de l’UE, et les informer de leurs droits dans l’UE.

Cette Année permettra aux citoyens de débattre de ces questions vitales. Par exemple, la Commission organise une série de réunions appelées « Dialogues citoyens », afin de donner aux Européens un droit de regard réel sur l’avenir de l’Europe, dans le cadre d’un dialogue avec les responsables politiques européens. Le premier débat a eu lieu le 27 septembre 2012 à Cadix, en Espagne

L’EYC 2013 est une réponse à l’appel lancé par le Parlement européen dans sa résolution du 15 décembre 2010, visant à donner un élan au débat sur ​​la citoyenneté européenne. L’Année arrive ainsi à un moment opportun : 2013 marque le 20e anniversaire de l’introduction de la citoyenneté de l’Union. Beaucoup de choses ont été accomplies depuis : dans 25 de nos 27 États membres, la moitié des personnes interrogées affirme « se sentir comme des citoyens de l’UE ».

Cependant, seule une minorité connaît les droits qui lui sont accordés au niveau européen : droit de circuler et de séjourner librement dans n’importe quel État membre, droit de voter aux élections locales ou européennes, où qu’ils résident dans l’UE, etc. La sensibilisation aux droits en tant que citoyen européen est un défi majeur. Nous profiterons de l’EYC 2013 pour expliquer les politiques et les programmes qui soutiennent la jouissance de ces droits. En termes de politiques publiques, l’Année européenne contribuera également à éliminer les derniers obstacles prévenant l’exercice effectif des droits liés à la citoyenneté européenne.

Comme l’a déclaré la Vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding, la citoyenneté européenne doit être à l’union politique ce que l’Euro est à l’union monétaire : une réalité vécue et tangible. L’EYC 2013 nous offre une excellente occasion de rendre cela possible.

www.sportetcitoyennete.org

Sport et Citoyenneté est le premier « think tank » européen créé dans le domaine du sport. C’est un lieu de réflexion et de mise en réseau auprès des pouvoirs publics, du secteur économique et des acteurs associatifs afin de promouvoir les valeurs du sport et de militer pour leur meilleure implantation dans notre société.

Source photos : "Sport et Citoyenneté", tous droits réservés.

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 22 mars 2013 à 12:33, par christainPascal En réponse à : Replacer le citoyen au cœur de l’Union

    Une Europe du Citoyen doit commencer par la démocratie. Or ce que voient les citoyens :

    - Référendum sur la constitution européenne, les Français ont dit non, et pourtant le même texte (à quelques virgules près) a été réintroduit par le traité de Lisbonne ! Déni de démocratie.
    - à un moment de la crise de la dette Dette, avant d’engager son pays dans une austérité approfondie, le premier ministre veut l’accord du peuple et propose un référendum, les dirigeants des autres pays, mais aussi les autorités européennes ont contesté cette idée au point de pousser M.Papandréou à la démission. Où est le respect de la démocratie, entre nous, peuples de l’UE... ?
    - Le premier ministre D.Cameron propose aux britanniques, un référendum sur leur poursuite ou non dans l’UE : tollé chez les dirigeants européens, pourquoi ? Sortir de l’Union est tabou ??? cela rappelle ce qui s’est passé lors de la sécession des états du Sud aux états Unis, les états du Nord l’avaient très mal pris à l’époque. C’est ça la démocratie ? . L’Europe est t’elle compatible avec la démocratie ? . En ces temps de crise de la dette, où chaque peuple a des intérêts différents des autres, la solidarité entre les peuples des états de l’UE semble inexistante... Nous n’arrivons pas à aider les Chypriotes ou les Grecs, pourtant Chypre et la Grèce ne sont pas de très grands pays.... L’Europe est t’elle solidaire ? . Parler aux citoyens des peuples européens, en leur montrant les droits qu’ils ont acquis c’est bien, mais... on triche si on ne parle pas des devoirs ! Et parmi ces devoirs, il y a la solidarité, la défense de la démocratie. Et l’une et l’autre manquent cruellement actuellement dans l’Union... . La citoyenneté c’est ce lien entre citoyens qui justifient et les droits et les devoirs. La Nation européenne n’existe pas encore, on peut en rêver, mais c’est un fait.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom