Accueil > Actualités > Constance Le Grip : « Construire la citoyenneté européenne »

Constance Le Grip : « Construire la citoyenneté européenne »

, par La Rédaction du Taurillon

A la suite de la publication de l’Appel des Jeunes pour l’Europe, lancé par les Jeunes Européens - France, Constance Le Grip, eurodéputée PPE, soutient une mobilité pour tous les jeunes et un apprentissage renforcé des langues étrangères.

Auteurs

« Je suis très favorable à l’idée de faire accomplir à tous les jeunes Européens une expérience de mobilité, qu’elle soit scolaire, incluse dans un parcours de formation professionnelle ou linguistique. C’est la meilleure façon de progresser dans la connaissance des autres, de se frotter à la langue, au mode de vie, des autres Européens, de construire sa citoyenneté européenne.

Une telle expérience de mobilité, qui serait offerte à tous, est également le meilleur des passeports pour l’insertion dans la vie active, elle est valorisante et épanouissante. Bien évidemment, les moyens budgétaires adéquats doivent être mobilisés.

Rendre obligatoire l’enseignement de deux langues européennes dès le primaire participe également, de mon point de vue, à la construction de la citoyenneté européenne et de l’ouverture au monde, talisman indispensable pour se mouvoir avec succès et plaisir dans ce XXIe siècle.

L’apprentissage de langues étrangères à un jeune âge est bien plus aisé, les méthodes pédagogiques actuelles permettent facilement, sans transiger sur les enseignements fondamentaux de la lecture et des mathématiques, d’enseigner plusieurs langues dès l’étape du primaire. Je suis donc aussi favorable à cette proposition, ainsi qu’à l’échange de bonnes pratiques entre Européens pour mettre en œuvre les pédagogies les plus efficaces. »

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2015 à 13:01, par El gaucho francés En réponse à : Constance Le Grip : « Construire la citoyenneté européenne »

    En ce qui concerne la mobilité, j’en ai moi-même effectué une et je pense que c’est une expérience enrichissante. Cependant : _les étudiants d’école d’ingénieurs ou de commerce ont déjà du mal à trouver une expérience à l’étranger. Alors le demander à tous les jeunes, même ceux sans qualification, me paraît utopique. _Pourquoi vouloir se limiter à l’UE ? Le monde est vaste et la plupart de mes camarades en Ecole sont sortie de l’UE (Etats-Unis, Argentine, Maroc, Chine, Vietnam, Indonésie,...) pour leur expérience internationale. Une expérience internationale doit permettre aux jeunes de s’ouvrir au monde, il est donc incohérent de vouloir se replier sur l’UE. Surtout, si vous voulez que chaque jeune trouve une expérience, il va falloir ratisser large pour trouver des opportunités.

    Quant aux langues, encore une fois, pourquoi vouloir se limiter à l’Europe ? Apprendre l’arabe, le mandarin ou le russe me paraît objectivement tout aussi important que de connaître l’anglais, l’espagnol ou l’allemand et bien plus que de connaître le letton, le grec ou le slovaque (avec tout le respect que je dois à ces peuples). Pour s’ouvrir au monde, il faut apprendre les grandes langues du monde.

    Ensuite, il me semble qu’il faut que le primaire soit consacré à apprendre les savoirs primaires tels que les mathématiques, le français, l’histoire,... Apprendre des langues étrangères me paraît secondaire. En plus, je ne vois pas l’intérêt : le secondaire me paraît suffisant pour apprendre les bases et, pour le reste, ça s’apprend dans un pays qui parle la langue

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom