Accueil > Culture & Histoire > Les Nuits de Fourvière, un festival et des théâtres antiques

Les Nuits de Fourvière, un festival et des théâtres antiques

, par Lucile Rossat

Le 20 juillet 2015 se produisait Björk aux Nuits de Fourvière, une de ses rares dates en France et en Europe. C’est sûrement pour le site historique exceptionnel du festival que l’artiste islandaise mondialement sollicitée a choisi de faire son show à Lyon.

Les nuits de Fourvière se déroulent chaque année dans un cadre unique, les théâtres antiques de Fourvière. - Lucile Rossat

Auteurs

Mots-clés

Les Nuits de Fourvière, un des plus vieux festivals français, fête cette année ses 70 ans. En 1946, Edouard Herriot, alors maire de la ville de Lyon, décide de préserver les théâtres antiques de Fourvière récemment découverts pour à la fois permettre des recherches archéologiques qui donneront lieux à la création d’un musée et la représentation de pièce de théâtres qui donneront naissance à un festival.

Au début, ce ne sont que des représentations d’art dramatique ponctuelles. L’appellation de « Festival des Nuits de Fourvière » n’apparaît qu’en 2003, après des décennies de transitions (jeux, festivals, biennales, etc.).

La particularité du festival des Nuits de Fourvière se trouve dans sa programmation pluridisciplinaire : musique, théâtre, danse, cirque, etc. Cette année, on a pu y découvrir Le Songe d’une Nuit d’été mis en scène par Tim Robbins mais aussi d’autres grands classiques du théâtre français tels que Les Femmes savantes par Macha Makeïeff ou Figaro ! par la Comp. Marius. Pour la Première Française de sa tournée d’adieux, Sylvie Guillem, danseuse étoile, a tiré quatre fois sa révérence aux théâtres antiques à la fin du mois de juin. Les Nuits de Fourvière c’est aussi des concerts avec des têtes d’affiche comme la Famille Chedid, Florence and the machine, Iggy Pop, Christine and the queens, Ben Harper, Charlie Winston, Patti Smith, Björk, etc.

De début juin à fin juillet, le festival le plus long du monde (2 mois) accueille près de 150 000 spectateurs chaque année et doit sa notoriété à son caractère familial (une famille d’artistes fidèles au festival) et à sa contribution au rayonnement européen et international du territoire lyonnais.

Voir en ligne : Photo : CC

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Plus d’informations sur les nuits de Fourvière sur www.nuitsdefourviere.com.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom