Noël en Finlande : sobriété et décor féérique au pays du « Joulupukki »

, par Théo Boucart

Noël en Finlande : sobriété et décor féérique au pays du « Joulupukki »
L’église et le sapin de Noël de Tampere sous la neige. Le Noël finlandais se caractérise surtout par sa simplicité. CC - Wikimedia Commons

« Hyvää joulua ! Joyeux Noël ! » Les pays nordiques en général et la Finlande en particulier sont connus dans le monde entier pour leurs traditions de Noël et leur cadre hivernal se prêtant parfaitement à l’ambiance de fête de fin d’année. Au-delà des clichés, comment passe-t-on Noël en Finlande, le (vrai) pays du Père Noël ?

La Finlande est le pays du Père Noël et du curieux « Joulupukki »

Les Scandinaves qui liront cet article pourront certainement m’enguirlander, mais la Finlande (qui n’est pas un pays scandinave rappelons-le) est le lieu de résidence véritable du Père Noël, plus précisément près de Rovaniemi, en plaine Laponie finlandaise. Le village du Père Noël (Joulupukin Pajakylä) se trouve en effet à une dizaine de kilomètres au nord de la ville, exactement sur le cercle polaire arctique. Cet endroit est devenu avec le temps l’attraction touristique la plus populaire de Finlande malgré sa position géographique assez isolée et son caractère commercial à outrance. Néanmoins, les vastes plaines enneigées aux alentours semblent parfaitement convenir au décollage du traîneau chargé de cadeaux pour le monde entier.

Une autre tradition mentionne la colline de Korvatunturi (la « colline de l’oreille ») comme lieu de vie du Joulupukki. Ce personnage traditionnellement finlandais (Joulupukki signifie littéralement « chèvre de Noël »…) proviendrait d’une tradition de la mythologie nordique et est par conséquent différent du Père Noël, quand bien même les deux sont largement confondus aujourd’hui. La colline de Korvatunturi, à la frontière russo-finlandaise, est en tout cas radicalement différente de l’exubérance du village de Rovaniemi. La tranquillité du lieu, en hiver comme en été, en fait le lieu de repos parfait pour le Joulupukki.

Noël versus « Petit Noël » : attention à la différence !

Alors comment les Finlandais passent-ils les fêtes de fin d’année ? Il existe tout d’abord une dichotomie étonnante entre le réveillon de Noël (Jouluaatto) et le « Pikkujoulu », la période correspondant plus ou moins à l’Avent. Tandis que Noël est célébré en toute sobriété, seul ou en famille (tradition luthérienne oblige), la période du « Pikkujoulu » est la véritable occasion de faire la fête avec les amis et les collègues. « Pikkujoulu » veut dire littéralement « Petit Noël » et se retrouve maintenant dans tous les pays nordiques. Il peut y en avoir plusieurs durant cette période et est un véritable prétexte pour boire jusqu’à l’ivresse (surtout la boisson traditionnelle, le Glögi, un vin chaud épicé).

La période du « Pikkujoulu » est également le moment des marchés de Noël. Le plus grand étant bien sûr celui d’Helsinki sur la place du marché au bord de la mer Baltique. Il ressemble à n’importe quel marché de Noël d’Allemagne ou de Scandinavie mais a aussi ses propres particularités, comme le défilé du Père Noël et des lutins sur le boulevard Pohjoisesplanadi ou la présence de scènes sur lesquelles dansent les fameux « Muumin », ces personnages créés par l’écrivaine finlandaise Tove Jansson.

Le contraste est marqué avec la fête de Noël à proprement parler. C’est l’occasion de se retrouver en famille autour d’un repas copieux se composant traditionnellement de porridge au riz (Riisipuuro), de toutes sortes de poissons comme du saumon, de la morue, des harengs marinés, de gratins (Laatikot) à la carotte ou aux rutabagas, de jambon rôti au four (souvent le plat principal) et souvent accompagné d’une salade de légume appelée « Rosolli ». Le dessert se compose en général de Joulutortut, des petites pâtisseries en forme d’étoile fourées à la prune, de Piparkakut, des petits gâteaux secs aux épices accompagnés bien sûr de Glögi. Un repas somme toute assez nordique fortement influencé par le voisin suédois mais ayant tout de même une part de « Finnish style » revendiquée. Si j’ai réussi à vous donner faim avec tout cela, vous pouvez retrouver toutes ces recettes sur le site finland.fi.

Parmi mes connaissances finlandaises, l’émotion de Noël est très hétérogène. Si certains soulignent l’importance de l’alcool et de la solitude dans ce moment qui a perdu une bonne partie de sa dimension religieuse, d’autres continuent de croire en la magie de Noël et au bonheur de se retrouver en famille afin de s’échanger des cadeaux au pied du sapin. Fêter Noël en Finlande est en effet un moment très spécial où traditions scandinaves, germaniques et païennes finnoises se combinent à merveille dans un décor d’hiver et de nuit contrastant avec l’ambiance chaleureuse qui règne.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom