L’Europe, l’Afrique, le Fédéralisme

Construire l’avenir de l’humanité, ensemble

, par La Rédaction du Taurillon

L'Europe, l'Afrique, le Fédéralisme

La direction éditoriale du « Taurillon » vous propose l’ouverture d’un nouveau dossier consacré à l’Eurafrique et aux problématiques de développement qui concernent ces deux continents aujourd’hui en marche vers leur unité.

Pour chacun d’entre nous se sera là l’occasion d’examiner certains problèmes du monde contemporain sous un angle nouveau.

Et de se replonger dans les ouvrages fondamentaux qui définissent la pensée fédéraliste : ce courant de pensée qui est l’une des références fondamentales des artisans de ces deux unités - européenne et africaine - aujourd’hui en construction.

Ce qu’est le projet fédéraliste ...

Le Fédéralisme est une école de pensée idéaliste dont la valeur fondatrice est la paix.

Une paix qui serait la paix véritable [1], née du dépassement des conflits existant entre classes et nations. Une paix qui ne serait pas seulement une trêve momentanée entre deux armistices unilatéralement dénoncés, ni l’absence temporaire de guerre dans une ambiance de menaces sous-jacentes et de rapports de force cependant maintenus.

Ainsi les fédéralistes ont le projet de construire cette paix véritable qui est la transformation des rapports de force existant entre Etats en respect d’un Droit ’’cosmopolitique’’ enfin élargi à tout le genre humain : cette paix véritable que les idéologies classiques (libérales, démocratiques ou socialistes...) ont laissé en plan.

Pour ce faire, les fédéralistes souhaitent donc rendre obsolète la division du genre humain, et en rendre enfin possible le dépassement. Et - ici - d’unir l’Europe, pour changer le monde. Et d’unir l’Europe (et d’unir l’Afrique...) pour unir le monde.

... et ce qu’il n’est pas.

Le fédéralisme n’est donc pas le rassemblement des énergies dans la recherche de la ’’puissance’’ pour quelque grand ensemble continental, même l’Europe.

Sinon, à quoi bon transférer à plus grande échelle et au niveau intercontinental (et entre nouveaux ’’blocs’’ continentaux...) les antagonismes et les conflits tant dénoncés lorsqu’ils sévissaient déjà entre Etats-nations (au niveau international...) ?

Car, comme l’exprime remarquablement bien l’écrivain A. Waberi dans son récent roman très justement intitulé « Aux Etats-Unis d’Afrique », peut-on ainsi vraiment se satisfaire d’un monde où les bonheurs particuliers seraient condamnés à se construire au détriment de celui d’autrui ?

Dépassement des égoïsmes nationaux (et des égoïsmes bientôt continentaux ?), le fédéralisme est en fait une recherche conjointe de solutions aux maux qui minent l’humanité. C’est une pensée humaniste globale qui prône l’élaboration d’un vivre ensemble entre les hommes - entre tous les hommes - entre les peuples, entre les Etats, entre les continents.

Des solutions pour l’Afrique et ce que peut faire l’Europe

Parmi les continents de ce monde à unir, il en est un aujourd’hui plus malheureux que les autres. Ce continent, c’est aujourd’hui l’Afrique.

Les malheurs de l’Afrique, on ne les connaît que trop bien, ils ne font que trop régulièrement la ’’Une’’ de l’actualité : absence de démocratie véritable et dictatures militaires, conflits inter-étatiques et guerre inter-ethniques, ruine de son agriculture et désintégration de ses structures sociales, pauvreté endémique et sous-développement, famines et malnutrition, surmortalité et épidémies, dépeuplement et immigration.

Et, qu’on le veuille ou non, l’Europe est concernée.

Ici il s’agit de bien comprendre la nature des problèmes que rencontre l’Afrique contemporaine, de comprendre quelles sont les modalités (fédérales ?) selon lesquelles - ne serait-ce qu’au sein de l’Union africaine (UA) - l’Afrique tente aujourd’hui de s’organiser au niveau continental (et dans les esprits...) pour tenter d’y remédier.

Et de bien comprendre comment l’Europe peut aider l’Afrique à se développer, en construisant avec elle un partenariat fructueux.

Unir l’Europe et unir l’Afrique, pour unir le monde

Et c’est ainsi qu’on découvrira à la lecture de ce dossier que l’Europe et l’Afrique - toutes deux en marche vers l’unité - partagent une même vision de l’avenir et de la future et nécessaire réforme de l’Organisation des Nations Unies.

Bref, si l’unité de l’Europe est au coin de la rue, l’unité du monde est au bout du chemin. Et cette unité du monde passe par l’unité et la bonne entente des Etats, des peuples et de leurs continents. Ainsi que par la démocratisation des grandes instances internationales.

Puisse un dossier comme celui-là faire grandir cet idéal dans les esprits et rendre enfin possible un tel projet. Bonnes lectures, fédéralistes bien sûr.

Ronan Blaise (pour la rédaction)

- Illustration :

Carte de l’Afrique tirée de l’encyclopédie en ligne wikipédia.

Mots-clés

Notes

[1Le philosophe (fédéraliste) Emmanuel Kant parlant même de ’’Paix perpétuelle’’...

Vos commentaires

  • Le 28 janvier 2007 à 22:05, par COLBERT NAFADZO En réponse à : L’Europe, l’Afrique, le Fédéralisme

    JE SUIS ASSEZ FLATTE PAR VOS IDEE ET TOUTE LA REFLEXION QUE VOUS PROPOSEZ AU SUJET DU CONTINENT AFRICAIN. CE QUE JE VOUDRAIS VOUS POSER COMME QUESTION EST DE SAVOIR SI CE N’EST UTOPIQUE DE PENSER A UN FEDERALISME EN AFRIQUE ? JE CROIS QUE NOUS SOMMES ENCORE DANS LE SYSTEME TRES COLONIAL ET LOURDEMENT DICTATORIAL . NOUS JEUNES AFRICAINS CROYONS FORTEMENT A UN REVE PAREIL MAIS EST IL REALISABLE ? JE SUIS ETUDIANT EN HISTOIRE ET MES RECHERCHES SE SONT TOUJOURS REPOSEES SUR DES IDEES TRES FUTURISTES ET SALVATRICES POUR LE DEVENIR DE NOTRE PAUVRE CONTINENT. ACTUELLEMENT JE FAIS DES RECHERCHES SUR LES CONFLITS ET LES HEURTS ENTRES EUROPEENS LORS DES CONQUETES IMPERIALISTES EN AFRIQUE.DE GRACE POUVEZ VOUS ME DONNER UN COUP DE POUCE ? MECI D’AVANCE VOICI MON EMAIL nafadzo2006colbert chez yahoo.fr MERCI ET A TRES BIENTOT

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom