La jeunesse peut rebâtir l’Union européenne

, par Vincent Venus

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La jeunesse peut rebâtir l'Union européenne

L’Union européenne est en panne et a besoin d’une solution dans l’urgence, avant que ses ennemis ne prennent le pouvoir. Puisque les dirigeants européens et nationaux ont trop peur de s’attaquer aux problèmes fondamentaux de l’Union européenne, la jeunesse doit montrer le chemin.

L’état de l’Union européenne en 2017 est comme un immeuble collectif bâti sur de mauvaises fondations : au début, tous les membres de la communauté ont emménagé avec enthousiasme et ont profité de tous les avantages de la vie en communauté, partageant ensemble les responsabilités. Mais dès que des fissures sont apparues, la mauvaise qualité de la construction est devenue évidente. Un des colocataires a déjà déménagé, d’autres menacent de faire de même et alors que la majorité des occupants est incapable de se mettre d’accord pour rénover la maison, les rats en rongent les fondations.

L’Union européenne manque de fondations stables

Plusieurs raisons permettent de comprendre pourquoi l’Union européenne n’arrive pas à être à la hauteur de ses promesses. Mais c’est avant tout à cause de ses mauvaises fondations, et trois exemples suffisent à le démontrer :

  • Les citoyens ordinaires (y compris de nombreux journalistes) ne comprennent pas comment l’Union européenne fonctionne. En effet, ses concepteurs se sont assuré de tout organiser d’une manière différente de celle des États-nations pour ensuite s’excuser du désordre en utilisant l’expression “sui generis”, qui renvoie au fait que chaque pays a des caractéristiques spécifiques.
  • Les décideurs au niveau européen agissent souvent contre les intérêts de l’Union européenne, car ils sont élus par des électeurs d’un seul pays et ne doivent rendre compte qu’aux électeurs de leur pays.
  • Les puissances étrangères peuvent diviser l’Europe pour mieux y régner, et ce dans différents domaines, car chaque État-nation conserve sa propre politique étrangère.

La droite comme la gauche utilisent ces exemples pour prédire la destruction de l’Union européenne, et un nombre croissant de citoyens est à leur écoute. A terme, ils risquent de parvenir à convaincre la majorité de la population que l’Union européenne est un échec.

L’Union européenne a besoin d’être refondée

Ainsi, nous qui sommes pour l’intégration européenne, nous avons l’obligation de créer un avenir positif pour l’Europe. Notre promesse : une Union européenne refondée sera capable de servir ses citoyens.

Pour cela, plusieurs scenarii sont envisageables, mais un seul d’entre eux s’attaque aux défauts fondamentaux de l’Union européenne :

  1. En invitant à une Convention tous les États membres de l’Union européenne qui sont en faveur d’une intégration plus poussée.
  2. En laissant les représentants du monde politique et de la société civile élaborer une constitution qui donnera à cette nouvelle Union européenne la capacité d’améliorer la vie de ses citoyens.
  3. En impliquant les citoyens dans le processus, pour ensuite leur demander s’ils préfèrent une Union européenne refondée, plus démocratique et plus puissante - ou bien l’ancienne Europe en panne. Ce référendum pourrait être organisé à l’occasion des élections du Parlement européen de 2019.

Différents penseurs ont réclamé une Convention européenne, tels le philosophe Jürgen Habermas, l’Euro-rebelle Yanis Varoufakis, l’économiste Thomas Piketty ou encore l’eurodéputée fédéraliste Sylvie Goulard. Malheureusement, les décideurs manquent de courage. Bien sûr, ils peuvent se permettre de continuer à ne rien faire puisque l’Europe ne s’écroulera probablement pas avant la fin de leur mandat et que de belles années de retraite aux frais du contribuable les attendent au soleil.

Seule la jeunesse a le courage d’organiser une convention

Nous, la jeunesse, ne pouvons pas nous permettre d’attendre. Tôt ou tard une Union européenne fragilisée permettra à ses ennemis d’accéder au pouvoir - et il ne restera alors plus d’Europe où passer notre propre retraite au soleil !

Nous avons le devoir de refonder l’Union européenne. Et tant que nous ne serons pas au pouvoir, nous devons faire pression sur ceux qui y sont. La meilleure manière, c’est de prouver qu’une Convention européenne est faisable.

Pour ce faire, les Jeunes Européens Fédéralistes, la plus grande organisation pro-européenne de jeunesse, a invité les représentants de diverses ONG de jeunesse à la Convention Européenne de la Jeunesse (CEJ) à Strasbourg. Du 9 au 12 mars 2017, ils travailleront d’arrache-pied pour repérer les endroits où l’Union européenne devrait changer, définir comment elle devrait changer et élire ceux qui feront pression pour ce changement : les Ambassadeurs de la CEJ.

Tous ensemble, ces représentants de la jeunesse feront de Strasbourg le berceau de la génération fondatrice d’une Europe meilleure.

Les représentants des ONG démocratiques de jeunesse peuvent déposer leur candidature sur le site web de la Convention Européenne de la Jeunesse. Tous les types d’ONG de jeunesse sont invités à candidater, y compris les groupes apolitiques, les syndicats, les organisations sociales et religieuses, etc. Les frais de participation s’élèvent seulement à 40€. Ils incluent l’hébergement sur place, la plupart des repas ainsi que le remboursement des frais de transport jusqu’à 100€.

Vos commentaires

  • Le 17 janvier à 11:35, par tnemessiacne En réponse à : La jeunesse peut rebâtir l’Union européenne

    Il faut faire preuve d’imagination pour changer les choses. La prose est dominée par des robots qui n’utilisent que des éléments de langage. Être imaginatif c’est simple et concret. Se fixer des objectifs et proposer. Savoir parler normalement avoir une vie derrière les idées connaître les échanges réciproques normaux. Les échanges sont réduits à peau de chagrin. Que souhaites tu pour l’union européenne ?
    - M’attaquer à ceux qui la dénigre. Présenter mon projet pour elle. C’est de la politique il faut donc médiatiser l’Union européenne et pourquoi pas, en voilà une idée mais qui paraîtra tellement changer les choses que les promoteurs du changement n’en auront que faire. Faire une couverture médiatique de l’Union européenne comme il existe une couverture de la politique française. Mettre en avant les personnalités politiques et les petites phrases. Avoir une approche commerciale de la médiatisation politique. C’est une inclination éditoriale légère. Passer du blog associatif au journal d’information en prise avec l’actualité et l’esprit journalistique. Reprendre les innombrables actualités européennes et les replacer de manière claire dans le jeu politique de l’Union européenne. Augmenter la qualité des articles.

    Et du côté associatif proposer des réformes citoyennes et publier des articles rigoureux et/distrayant sur l’économie et l’histoire politique européenne. Articles sur les réalisations législatives et les grands débats au parlement durant un année écoulée. Les réformes en cours. Des biographies des hommes politiques européens. Des articles sur certains aspects culturels des pays européens comme il a déjà été publié par le Taurillon. Des articles distrayant sur les innombrables projets et analyses de la commission européenne. C’est en informant de cette manière que l’Union européenne pourra se promouvoir et enfin passer le cap de sa médiatisation, 1 des point fondamental de son développement.

  • Le 18 janvier à 14:38, par Lucie En réponse à : La jeunesse peut rebâtir l’Union européenne

    Je pense que ça aiderait si les séances du Parlement européen étaient retransmises à la télé dans tous les pays de l’Union, tout comme le sont les séances des parlements nationaux. Je pense aussi qu’il faudrait que les élections législatives européennes cessent d’être instrumentalisées par les partis politiques nationaux qui les utilisent souvent pour rejeter leurs erreurs sur Bruxelles et pour servir leurs propres agendas électoraux.

Commenter cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom