Cartons Rouges

Ne vous en déplaise, les Spitzenkandidaten sont des acteurs de la démocratie européenne

A huit mois des élections européennes de mai 2019, les récentes déclarations en France ne sont pas bien encourageantes. Alors que Radio France a annoncé la suppression de deux émissions sur l’Europe, ou encore que Jean-Luc Mélenchon semble avoir décidé de faire des élections européennes une simple occasion politicienne de régler ses comptes avec Emmanuel Macron, voilà que Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche (LaREM) attaque les Spitzenkandidaten, candidats tête de liste à la Présidence de la Commission européenne, et désignés par les partis politiques européens en amont des élections européennes.

vendredi 7 septembre 2018

Carton rouge aux Républicains pour leur tribune sur « l’Europe qui protège » dans le Figaro

Dans le Figaro du 5 juin 2018, Laurent Wauquiez, Bruno Retailleau, Christian Jacob et Franck Proust signent une tribune qui précise la position des Républicains concernant l’Union européenne. Si elle est moins caricaturale que certains propos de Wauquiez (1), elle remet néanmoins en cause, entre les lignes, l’approfondissement de la construction européenne. De la part d’un grand parti de gouvernement, qui a exercé le pouvoir pendant des décennies, c’est particulièrement grave. Commençant en beauté, ils fustigent l’« élargissement de Schengen à la Roumanie et à la Bulgarie, la création de nouvelles institutions et de quatre nouvelles taxes. »

vendredi 8 juin 2018

Pages : 0 | 12 | 24 | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | ... | 144